Le Cloud Gaming, le PC du futur ? Blade Shadow, GeForce Now, PS Now

Le Cloud Gaming, prêt pour le grand pas Blade Shadow, GeForce Now

Le Cloud Gaming est en marche! Blade Shadow, Geforce Now, PS Now et d’autres Netflix du gaming sont là. Mais est-ce que ces services peuvent vous intéresser ? Les offres sont très différentes les unes des autres, et il est un peu difficile de s’y retrouver.

Les joueurs sont dans une «course de matériel» constante contre les exigences toujours croissantes des nouveaux jeux et doivent mettre à jour leur PC plus souvent qu’auparavant.

Ainsi, le Cloud Gaming est apparu comme une tentative pour contrer ce développement. L’idée étant de louer un PC distant et de streamer le jeu jusqu’à votre ordinateur. En utilisant le streaming de jeux, le Cloud Gaming donne un moyen de jouer aux nouveaux jeux AAA avec des paramètres ultra sur des PC obsolètes. Par exemple, si vous avez un portable obsolète, vous pourrez quand même jouer dessus.

Pourquoi choisir le Cloud Gaming ?

La plupart des joueurs de PC se sont posé la question « J’espère que les exigences de ce nouveau jeu ne dépassent pas le matériel de mon PC », ou « J’aimerais pouvoir jouer à ce jeu avec des graphismes plus élevés ou avec des FPS plus élevés ». Ou même « Il faut que je mette de l’argent de coté pour un tout nouveau PC « . Ce ne sont que quelques-uns des soucis que le Cloud Gaming peut résoudre.

Un PC loué dans le Cloud

Lorsqu’on parle du cloud, on pense à des services comme Goolge Drive, OneDrive, Dropbox qui ne proposent qu’une sauvegarde en ligne de vos fichiers.

Cependant, dans le cas du Cloud Gaming, ce n’est pas seulement un stockage, c’est-à-dire un disque dur situé dans le Cloud, c’est un PC entier situé dans le Cloud. Ce PC a un processeur, une carte graphique, de la RAM, un disque dur etc. Comme tout autre ordinateur que vous utiliseriez pour les jeux, mais avec un matériel beaucoup plus puissant. Et tout comme vous pouvez ouvrir Google Drive à partir de n’importe quel PC local, l’ordinateur Cloud Gaming est accessible via Internet et contrôlé par n’importe quel PC local.

Les difficultés du Cloud Gaming

Fondamentalement, vous voyez l’écran d’un autre PC sur votre moniteur. Et lorsque vous déplacez la souris, ce que vous voyez sur votre moniteur est le déplacement de la souris sur le bureau de l’autre PC. Ainsi, lorsque vous lancez un jeu sur un ordinateur dans le Cloud et commencez à conduire / sauter / tirer, ce que vous voyez sur votre écran est ce que fait le Cloud PC.

Dans le cas d’un service de streaming vidéo comme Netflix, le flux se fait dans un sens unique. Un serveur externe envoit une vidéo à votre PC local.

Alors que dans le cas du Cloud Gaming PC, vous envoyez également une entrée au serveur externe. Lorsque vous appuyez sur les commandes de votre clavier ou déplacez la souris, vous envoyez une entrée au serveur Cloud. Lors du streaming Netflix, il n’y a pas d’entrée de votre PC local.

Ainsi, avec le Cloud Gaming, le signal va « dans les deux sens ». L’entrée de votre PC local est envoyée au Cloud Gaming PC, qui renvoie ensuite une image de ce que vous lui avez ordonné de faire.

C’est pourquoi, il est important d’avoir une connexion rapide afin de diminuer la latence dans les deux sens. Généralement, il faudra privilégier une connexion avec de la fibre optique. Mais ce n’est pas tout, il faut aussi que les serveurs ne soient pas trop éloignés de vous.

Les avantages du Cloud Gaming PC

Tout d’abord, cet abonnement à un service de Cloud Gaming PC a plusieurs avantages :

  • Vous n’avez plus à vous souciez des mises à jours matériel de votre PC. Les éléments qui constituent le Cloud Gaming PC sont mis à jour. Par exemple la carte graphique sera changeait régulièrement afin de correspondre à une configuration milieu ou de haut de gamme du moment.
  • Jouez de n’importe où. Si vous voyagez ou partez en vacances, il vous suffira d’un portable et une bonne connexion, pour continuer à jouer comme si vous étiez chez vous. Certains services de Cloud Gaming propose même d’envoyer le flux sur des smartphones ou des tablettes. Mais il y a bien sûr des limitations.
  • De plus, les derniers jeux fonctionneront toujours. Le matériel étant mis à jour régulièrement.
  • Vous pourrez jouer à vos jeux PC sur différents OS. Par exemple sur un Mac, mais aussi votre télé, parfois vos smartphones ou tablettes.

Quelles sont les limites du Cloud Gaming PC ?

Comme nous l’avons vu précédemment, la difficulté pour les services de Cloud Gaming, c’est la latence. Si vous avez une bonne connexion et que vous êtes près des serveurs, cette latence sera réduite au minimum.

Ainsi pour la grande majorité des joueurs, cette latence ne posera pas de problème. Pour les jeux de stratégie, les RPG et autres, il n’y a vraiment pas de problèmes.

Mais pour les jeux compétitifs, comme les FPS ou dans une moindre mesure les MOBAs, la question peut se poser. Alors que pour la majorité des joueurs la très faible latence ne posera pas de problème. Mais pour ceux qui sont toujours à la recherche de l’optimisation de latence, le cloud gaming pourra peut être les freiner.

C’est pourquoi, pour ces joueurs toujours à la recherche d’une latence faible. La seule solution est de tester les services de Cloud Gaming. Afin de s’assurer de la qualité de votre connexion et de la proximité des serveurs.

Néanmoins, si vous êtes un joueur hardcore et compétitif qui préfère les jeux FPS rapides, le Cloud Gaming n’est peut être pas pour vous. De plus vous avez probablement un PC à jour de toute façon.

Les services de Cloud Gaming

Les services de Cloud Gaming, Cloud Computer Gaming, sont de plus en plus en nombreux. Néanmoins nous comparons ici les acteurs principaux :

  • Blade Shadow
  • Nvidia GeForce Now
  • PlayStation Now (ou PS Now)

Blade Shadow

Ce service offre un PC brute dans le Cloud. C’est à dire qu’aucune bibliothèque de jeux n’est proposé dans l’abonnement. Il vous appartient d’y installer vos jeux, votre compte Steam, Origin, Blizzard ou autre.

Le Cloud Gaming, prêt pour le grand pas - Blade Shadow - Shadow Box - Cloud Gaming PC

Tout d’abord, la configuration du PC à l’heure ou j’écris ces lignes (cette configuration est régulièrement mise à jour) :

  • Carte Graphique : GTX 1080 dédié
  • Processeur : Xeon 8 threads dédiés
  • Mémoire : 12 GB en DDR4
  • Stockage : 256 GB (c’est peut être le point faible de l’offre)
  • Connexion 1 Gb/s (votre Cloud Gaming PC est connecté à internet avec une connexion équivalente à la fibre optique)

Blade Shadow est pour l’instant le seul à proposer la 4K.

Il est possible de louer (7,95 € par mois) ou d’acheter (119,95 €) une Shadow Box. Ainsi avec cette box, plus besoin de PC. Il vous suffira de relier un moniteur ou une télé avec le cable HDMI ou DisplayPort. Grâce à l’USB 3.0, vous pourrez brancher votre clavier, souris, manette ou autres. Si vous souhaitez réduire les coûts, la Shadow Box est optionnelle.

Les prix d’un abonnement Blade Shadow :

  • 44,95 € pour un mois sans engagement
  • 34.95 € par mois avec un engagement de 3 mois ( cette offre peut être intéressante si vous partez pendant plusieurs mois. Ou encore si votre PC est tombé en panne …)
  • 29,95 € par mois avec un engagement de 12 mois

Pour terminer, l’offre qui nous intéresse le plus pour cet article est celle à 29,95 €. Ce qui revient sur une durée de deux ans à 24*29,95€ = 718 €. Soit le prix d’un configuration PC Gamer moyen gamme. Mais pour ce prix, vous aurez une GTX 1080 (le coût d’une GTX 1080 est d’environ 600 €). Et lorsque Nvidia sortira ces nouvelles cartes graphiques, votre Cloud Gaming PC, votre PC dans le cloud, en profitera.

Avec Blade Shadow, vous pourrez jouer sur un Mac, Windows, Android et bientôt iOS. Et pour compléter, la Shadow Box pourra se brancher sur un moniteur ou votre télé.

Le point faible de cette offre de Cloud Gaming est la capacité de Stockage du disque dur à 256 GB. Pour l’instant, il n’est pas possible d’augmenter cette capacité. Il y a des solutions de contournement, mais elles n’offrent pas un fonctionnement optimal.

NVidia GeForce Now

Le service de Cloud Computer Gaming de NVidia est déjà disponible sur la NVidia Shield. Mais dans cette article, nous nous intéresserons à la version Mac et PC, qui est en version bêta gratuite pour l’instant. Pour vous inscrire à la bêta, c’est par ici.

Le Cloud Gaming, prêt pour le grand pas - NVidia GeForce Now

Tout d’abord pour faire tourner Nvidia GeForce Now sur votre PC local, la configuration minimum est la suivante :

  • Un système 64 bit Windows 7 ou supérieure.
  • Un CPU X86 de 2GHz au moins
  • 4GB de RAM minimum
  • Pour votre connexion internet :
    • Pour jouer en 720p à 60 fps, il faut au moins 15 Mbps
    • En 1080p à 60 fps, il faut au moins 25 Mbps
    • Toujours pour votre connexion, Nvidia recommande une connexion par câble ou router Wifi 5GHz

Les spécifications du service Nvidia GeForce Now

Avec ce service, nous n’avons pas de spécifications sur le PC dans le cloud, notre Cloud Gaming PC. Et de maniére générale, en comparaison avec le Blade Shadow, nous avons moins la main sur le PC. Les drivers NVidia sont automatiquement mis à jour, et l’installation de logiciels tiers sera plus limitée.

Cependant durant le test, nous avons pu jouer en ultra sans aucun problème avec une connexion en fibre optique. Nvidia GeForce Now promet des GPU hautes performances. De plus un mode Ultra Streaming permet de passer à 120 Fps.

Parmi les avantages de ce servir, le stockage est illimité. C’est à dire que vous pouvez installer autant de jeux que vous le souhaitez. De plus les jeux s’installent extrêmement rapidement, quelques secondes.

Enfin le prix… pour l’instant la bêta est gratuite. Et nous n’avons pas d’informations sur le prix du futur abonnement.

PlayStation Now (ou PS Now)

Le service PlayStation Now ou PS Now est un peu différent, il s’éloigne du Cloud Gaming PC. Ainsi le service propose de jouer en streaming à un catalogue de 600 titres PlayStation, PS4, PS3, PS2.

Ainsi vous pourrez jouer sur votre PlayStation mais aussi sur un PC pour 14,99 €. Alors que le catalogue se limite aux jeux PlayStation, cette offre permet d’en profiter sur PC même si vous n’avez pas de PlayStation.

Techniquement, c’est l’offre avec le plus de latence constatée. Mais encore une fois avec une connexion en fibre optique, tout se passe bien.

Pour terminer, il y a une période d’essai gratuite de 7 jours. Alors si vous hésitez à sauter le pas vers une offre de Cloud Gaming, c’est l’idéal pour vous faire une idée sur le jeu en streaming.

Les offres de jeux en streaming devraient s’étoffer dans les années à venir, avec l’arrivée de Google, de Microsoft et d’autres acteurs.

A lire aussi :

Vous avez découvert un autre service de Cloud Gaming ? Dites le nous en commentaire. Dites ceux que vous aimez! Ou encore les difficultés que vous rencontrez avec le Cloud Gaming.

7 Commentaires

Laisser un commentaire