Comment identifier le contenu généré par IA
|

Comment identifier le contenu généré par IA ? Texte, image, audio

Identifier un contenu généré par IA, qu’il s’agisse de texte, d’image, d’audio ou encore de vidéo, est une tâche difficile. Cependant l’intelligence artificielle peut laisser quelques traces, quelques indices qui peuvent nous mettre sur la piste.

Le lancement de ChatGPT le 30 novembre 2022 a changé à jamais l’écriture de contenu telle que nous la connaissions. Des centaines d’outils de rédaction assistée par intelligence artificielle (IA), d’assistants d’écriture et d’applications de création de contenu ont envahi Internet.

Le contenu généré par IA n’est pas une mauvaise chose, tout dépend de l’utilisation qu’on en fait. En tant qu’outil pour aider à réaliser des tâches répétitives, à créer des contenus plus rapidement, plus facilement, l’IA nous apporte beaucoup, mais la validation humaine reste nécessaire.

En revanche, elle peut être mal utilisée pour générer automatiquement des contenus en masse et sans validation ou correction. Ce type de contenu est le plus souvent inexacte ou de faible qualité. C’est ce type de contenu généré par IA qu’il faut identifier, afin d’éviter d’être mal informer ou encore tromper. Si le cas de la désinformation vous interesse, nous avons un guide détaillé pour identifier les fake news et la désinformation.

Qu’est-ce que le contenu généré par IA ?

Le contenu généré par une intelligence artificielle (IA) fait référence à tout type de contenu – texte, image, musique, vidéo, etc. – qui est créé non pas par des humains, mais par des algorithmes informatiques.

Ces algorithmes utilisent diverses techniques d’apprentissage machine et d’intelligence artificielle pour produire un contenu qui peut imiter divers styles et formats humains. Voici quelques caractéristiques clés du contenu généré par IA :

  1. Texte : Des modèles de langage comme GPT-3 ou GPT-4 peuvent générer des articles, des poèmes, des histoires, des réponses à des questions, et bien plus encore. Ces textes peuvent être personnalisés pour correspondre à un certain style ou répondre à des critères spécifiques.
  2. Images et Art : Des outils comme DALL-E, Midjourney ou ceux basés sur des algorithmes de réseaux antagonistes génératifs (GAN) peuvent créer des images artistiques, des illustrations et même des imitations de styles d’artistes célèbres.
  3. Musique : Certains systèmes d’IA sont capables de composer de la musique dans différents genres, en imitant le style de compositeurs connus ou en créant des compositions entièrement originales.
  4. Vidéos : L’IA peut aussi être utilisée pour générer ou modifier des vidéos, y compris la création de deepfakes (vidéos manipulées pour faire apparaître quelqu’un disant ou faisant quelque chose qu’il n’a jamais dit ou fait).
  5. Voix et Son : Les systèmes de synthèse vocale IA peuvent générer des voix qui ressemblent étroitement à des voix humaines, utiles pour les assistants vocaux, les livres audio, et d’autres applications. Les deepfakes audio sont de plus en plus utilisés lors des élections, il s’agit d’un défi majeur aujourd’hui.
  6. Contenu Web et Marketing : L’IA est également utilisée pour générer du contenu pour des sites web, des blogs, et des campagnes de marketing, souvent en personnalisant le contenu pour s’adapter à différents publics ou objectifs.

Ce contenu peut être incroyablement utile pour de nombreuses applications, mais il soulève également des questions éthiques et des préoccupations concernant la véracité, la propriété intellectuelle, et la possibilité de désinformation. Alors que la technologie continue de se développer, il devient de plus en plus important de réfléchir à la manière dont nous utilisons et régulons le contenu généré par IA.

Identification des réplicants dans Bladerunner – Harrison Ford
Scène de test pour identifier les réplicants dans Bladerunner. Nous n’en sommes pas là !

Comment identifier du texte généré par IA ?

Il y a différents types de contenus textuels générés par IA :

  1. Les contenus générés automatiquement par IA sans correction humaine
  2. Les contenus partiellement générés par IA avec correction humaine
  3. La reformulation de texte générés par IA

Les cas 2 et 3 seront difficiles à identifier. Dans le cas 2, si le rédacteur a bien effectué son travail, les quelques signes laissée par l’IA ne seront plus visibles. Le cas 3 de la reformulation de texte peut introduire des incohérences si le texte généré n’est pas relu ou corrigé.

Identifier un texte reformulé ou un contenu textuel généré par une intelligence artificielle (IA) peut s’avérer difficile, surtout si l’IA a été entraînée de manière approfondie et utilise des techniques sophistiquées pour produire un texte naturel et cohérent. Cependant, certains signes peuvent indiquer qu’un texte est le produit d’une IA :

  1. Répétitions et Redondances : Il arrive parfois que l’IA répète les mêmes idées ou utilise des phrases redondantes.
  2. Manque de Profondeur ou de Contexte : Malgré l’apparence de logique, l’IA peut manquer de la compréhension approfondie nécessaire pour traiter des sujets complexes avec subtilité.
  3. Incohérences ou Erreurs Factuelles : Des incohérences ou des erreurs factuelles peuvent se glisser dans le texte généré par l’IA, notamment en cas de données obsolètes ou de mauvaise interprétation.
  4. Style d’Écriture Uniforme : L’écriture produite par une IA peut manquer de diversité stylistique ou de la personnalité propre à l’écriture humaine.
  5. Réponses Évasives ou Généralisées : L’IA a tendance à fournir des réponses plus générales ou évasives, surtout face à des questions spécifiques ou complexes.
  6. Difficulté avec le Contexte Spécifique ou les Sous-Entendus : Les IA peuvent avoir du mal à comprendre et à répondre correctement à des contextes très spécifiques ou à des nuances subtiles, notamment s’ils sont basés sur des références culturelles ou des plaisanteries.

Il est cependant important de noter que les systèmes d’IA évoluent constamment et peuvent parfois produire du contenu difficile à distinguer de celui rédigé par un humain. Ainsi, il n’existe pas de méthode infaillible pour identifier un texte reformulé ou généré par une IA.

Comment identifier du texte généré par IA

Quand OpenAI sort un outil pour identifier le texte généré par IA

OpenAI avait précédemment introduit un dispositif nommé l’AI Text Classifier. Cet outil visait à évaluer la probabilité qu’un texte soit l’œuvre de l’IA plutôt que d’une personne.

Cependant, cet outil s’est avéré rapidement défectueux. Il identifiait par erreur certains contenus comme étant générés par l’IA et manquait de repérer une quantité significative de textes effectivement produits par l’IA.

Il était possible de tromper le système avec de simples modifications. Quelques mois après son lancement, la start-up a choisi de le retirer, citant sa faible fiabilité.

Comment identifier une image générée par IA ?

Comme pour les contenus textuels, identifier une image générée par une intelligence artificielle (IA) peut être un défi, en particulier avec les progrès récents dans les technologies de création d’images.

Cependant, il existe des indices qui peuvent aider à distinguer une image générée par IA d’une photographie ou d’une image créée par un humain. Voici quelques éléments à surveiller :

  1. Détails Anormaux ou Incohérents : Recherchez des anomalies dans les textures, les ombres, les reflets ou les perspectives. Les images générées par IA peuvent présenter des irrégularités subtiles, comme des textures mal placées, des ombres incohérentes ou des perspectives légèrement déformées.
  2. Répétition de Motifs : Les IA, en particulier celles basées sur les réseaux antagonistes génératifs (GAN), peuvent répéter des motifs de manière inhabituelle. Par exemple, vous pourriez voir des motifs de nuages ou de textures répétés de manière non naturelle.
  3. Asymétries et Déformations : Les visages ou les corps dans les images générées par IA peuvent présenter des asymétries ou des déformations étranges, comme des yeux de tailles différentes, des doigts mal formés ou des proportions corporelles incorrectes.
  4. Problèmes avec les Textes ou Logos : Les IA ont souvent du mal à reproduire correctement les textes ou les logos, qui peuvent apparaître flous, déformés ou avec des caractères étrangement espacés.
  5. Couleurs et Éclairages Impairs : Les schémas de couleurs ou l’éclairage dans les images IA peuvent sembler légèrement décalés, avec des combinaisons de couleurs inhabituelles ou des sources de lumière qui ne correspondent pas à l’environnement.
  6. Absence de Contexte Logique : Parfois, les images générées par IA peuvent manquer de contexte ou de logique, comme des objets placés de manière improbable ou des scènes qui ne semblent pas tout à fait réelles.
  7. Utilisation d’Outils de Détection : Il existe des outils et des logiciels spécifiquement conçus pour détecter les images générées par IA. Ces outils peuvent analyser les caractéristiques d’une image pour déterminer si elle a été produite par une IA.

Il est important de noter que les techniques de génération d’images par IA s’améliorent constamment, et il devient de plus en plus difficile de les distinguer des images créées par des humains. En outre, certaines de ces caractéristiques peuvent également apparaître dans des images éditées ou manipulées par des humains.

Image d'Elon Musk générée par l'IA Midjourney avec un défaut sur le nombre de doigts
Exemple d’image générée par l’IA Midjourney. Il y a seulement quatres doigts, c’est un défaut connu de l’IA.
Compas boussole généré par Dall-E
Image générée par Dall-E. Les points cardinaux ne sont pas corrects (N, H, V, N à la place de N, E, S, O) et également les chiffres autour du cadran.

Comment identifier l’audio généré par IA ?

Identifier des contenus audio générés par une intelligence artificielle (IA) est également délicat. Comme pour les autres contenus, les technologies de synthèse vocale s’améliorent constamment et produisent des résultats de plus en plus réalistes.

Cependant, il existe certains indices qui peuvent suggérer qu’un enregistrement audio a été généré par une IA :

  1. Qualité de la Voix : Les voix générées par IA peuvent manquer de nuances naturelles que l’on retrouve dans la parole humaine. Elles peuvent sembler monotones, manquer d’émotion ou de variations dans le ton et l’intonation.
  2. Respiration et Pauses : Les enregistrements audio humains incluent naturellement des respirations et des pauses. Les audios générés par IA peuvent soit omettre ces éléments, soit les inclure de manière non naturelle ou mécanique.
  3. Prononciation et Accents : Écoutez attentivement la prononciation des mots. Les systèmes de synthèse vocale peuvent avoir des difficultés avec certains sons, prononciations spécifiques, ou accents, résultant en une prononciation qui semble légèrement étrange ou incohérente.
  4. Répétitions et Erreurs de Syntaxe : Des erreurs inhabituelles dans la construction des phrases ou des répétitions inattendues de mots ou de phrases peuvent être des signes d’un audio généré par IA.
  5. Consistance du Débit : La parole humaine varie souvent en vitesse et en fluidité. Les audios générés par IA peuvent avoir un débit trop constant ou manquer de la variabilité naturelle du discours humain.
  6. Utilisation d’Outils de Détection : Il existe des outils spécialisés qui analysent les caractéristiques acoustiques d’un enregistrement pour détecter s’il a été généré par une IA. Ces outils peuvent examiner des aspects comme les fréquences, les modèles de sonorité et d’autres signatures acoustiques.
  7. Contexte et Source : Comme pour les images et vidéos, le contexte dans lequel l’audio est présenté et la source d’où il provient peuvent également fournir des indices sur son authenticité.

Il est important de noter que la distinction entre les audios générés par des humains et ceux générés par IA devient de plus en plus floue avec l’avancement des technologies. Dans certains cas, il peut être extrêmement difficile de faire cette distinction sans outils spécialisés.

Comment identifier une vidéo générée par IA ?

Identifier un contenu vidéo généré par une intelligence artificielle (IA) peut être plus difficile que d’identifier des images statiques, car la complexité et la fluidité du mouvement ajoutent des couches supplémentaires de réalisme.

Cependant, il y a certains indices et caractéristiques qui peuvent suggérer qu’un contenu vidéo a été générée par une IA, comme les deepfakes :

  1. Imperfections dans les Visages ou le Mouvement : Cherchez des anomalies dans les expressions faciales, le clignotement des yeux, ou les mouvements des lèvres. Dans les deepfakes, par exemple, les mouvements des lèvres peuvent ne pas correspondre parfaitement au son, ou les expressions faciales peuvent sembler anormales.
  2. Qualité de l’Audio : Écoutez attentivement la synchronisation et la qualité de l’audio. Dans les vidéos générées par IA, la voix peut sembler artificielle ou décalée par rapport aux mouvements des lèvres.
  3. Incohérences et Fluctuations de la Qualité : Regardez les changements soudains de qualité d’image ou de lumière, surtout autour du visage ou d’autres parties importantes du sujet. Les incohérences dans la résolution ou le grain de l’image peuvent indiquer une manipulation.
  4. Détails Anormaux dans le Fond : Observez le fond de la vidéo. Parfois, les IA ont du mal à maintenir la cohérence des arrière-plans, en particulier dans les scènes complexes.
  5. Problèmes de Cohérence Temporelle : Dans une vidéo longue, recherchez des incohérences qui apparaissent au fil du temps. Les deepfakes et autres vidéos générées par IA peuvent avoir des problèmes pour maintenir une cohérence sur des périodes plus longues.
  6. Texture de la Peau et Détails du Visage : Faites attention aux textures de la peau et aux détails du visage. Les deepfakes peuvent parfois lisser excessivement la peau ou manquer de détails fins comme les rides ou les cheveux.
  7. Utilisation d’Outils de Détection Spécialisés : Comme pour les images, il existe des logiciels et des outils en ligne conçus pour détecter les vidéos générées par IA. Ces outils analysent divers aspects de la vidéo pour identifier les signes de manipulation.
  8. Considérations Contextuelles : Prenez en compte le contexte de la vidéo. Si son contenu semble improbable ou si la source est douteuse, cela pourrait indiquer une fabrication.

Il est important de noter que la technologie derrière les vidéos générées par IA s’améliore rapidement. Cela rend leur détection de plus en plus difficile, même pour les experts. La prudence et la vérification critique des sources sont essentielles lors de l’évaluation de la légitimité d’une vidéo.

Vous trouverez ci-dessous un vidéo de démonstration de l’outil Sora d’Open AI pour générer des contenus vidéo à partir de texte.

Quels sont les outils et technologies pour détecter des contenus générés par IA ?

Les outils et techniques pour détecter les images générées par IA

La détection d’images générées par intelligence artificielle (IA) est un domaine en constante évolution, avec le développement continu de nouveaux outils et techniques.

Voici quelques-uns des outils et approches couramment utilisés pour détecter des images générées par IA, notamment des deepfakes et autres images synthétiques :

  1. Logiciels de Détection de Deepfake : Des logiciels spécifiques ont été développés pour identifier les deepfakes. Ces outils utilisent souvent l’apprentissage automatique pour reconnaître les motifs et les irrégularités typiques des images générées par IA. Exemples : Deepware Scanner, Sentinel, Intel’s FakeCatcher, Deepfake Detection Challenge (DFDC) de Facebook.
  2. Analyse Forensique d’Images : Cette méthode utilise des techniques d’analyse d’image pour identifier des anomalies telles que des irrégularités dans les pixels, des incohérences de lumière ou de couleur, et d’autres signes d’altération ou de synthèse. Des outils comme Forensically peuvent être utilisés pour une telle analyse.
  3. Détection de Réseaux Adversatifs Génératifs (GAN) : Certains outils se concentrent sur la détection des images créées par des GAN, une méthode courante pour générer des images réalistes. Ces outils recherchent des signes spécifiques à la façon dont les GANs créent des images.
  4. Outils Basés sur le Machine Learning : Certains outils utilisent des modèles d’apprentissage machine entraînés pour distinguer les images générées par des humains de celles générées par des machines. Ils peuvent être particulièrement efficaces, mais leur précision dépend de la qualité et de la diversité des données d’entraînement.
  5. Vérification par Reverse Image Search : Bien que cela ne soit pas spécifiquement conçu pour détecter des images générées par IA, effectuer une recherche d’images inversée (comme avec Google Images) peut parfois aider à déterminer si une image vient d’une source légitime ou a été manipulée.
  6. Analyse de Cohérence et Contexte : Examiner le contexte et la cohérence d’une image dans son ensemble. Cela comprend la vérification de la source, le contexte dans lequel l’image est présentée, et si elle semble logique dans ce contexte.

Il est important de noter que, tout comme les technologies de création d’images par IA évoluent, les méthodes de détection doivent également être constamment mises à jour. Aucune méthode n’est infaillible, et l’efficacité de ces outils peut varier en fonction de la sophistication de l’image générée par IA.

Les outils et technologies pour détecter des vidéos générées par IA

La détection des vidéos générées par intelligence artificielle (IA), en particulier les deepfakes, est un domaine de recherche en plein essor. Plusieurs outils et méthodes ont été développés pour identifier ces vidéos manipulées. Voici quelques-uns des outils et approches les plus notables :

  1. Deepfake Detection Challenge (DFDC) : Lancé par Facebook, ce projet vise à encourager la communauté de recherche à créer des technologies capables de détecter les deepfakes et autres manipulations audiovisuelles. Il fournit une large base de données de vidéos avec des deepfakes pour aider au développement et au test de ces technologies.
  2. Google’s Jigsaw : Développée par une unité de Google, cette technologie utilise l’apprentissage automatique pour identifier les deepfakes. Elle se concentre sur les aspects tels que les textures de la peau et les modèles de mouvement facial pour détecter les manipulations.
  3. Content Authenticity Initiative : Bien que plus axée sur la provenance et l’authenticité des contenus numériques en général, cette initiative vise à développer des outils pour aider à identifier et à certifier l’authenticité du contenu multimédia, y compris les vidéos.
  4. Outils de Détection Basés sur l’Apprentissage Machine : Divers outils utilisent des modèles d’apprentissage automatique pour analyser les vidéos et détecter les anomalies. Ces modèles peuvent être entraînés pour reconnaître des signes spécifiques de manipulation vidéo.
  5. Analyse Forensique : Certains logiciels se concentrent sur l’analyse forensique, examinant des éléments comme les incohérences dans le clignotement des yeux, les mouvements des lèvres, ou les ombres, qui pourraient trahir une manipulation.
  6. Vérification Manuelle et Analyse Critique : Parfois, les méthodes traditionnelles comme l’analyse critique du contenu, l’examen du contexte dans lequel une vidéo est partagée, et la vérification des sources peuvent également aider à identifier les vidéos manipulées.

Il est important de noter que, tandis que les outils de détection s’améliorent, les techniques de création de deepfakes et d’autres vidéos générées par IA évoluent également rapidement. Aucun outil n’est infaillible et leur efficacité peut varier en fonction de la sophistication de la vidéo en question. De plus, l’utilisation de ces outils doit souvent être complétée par une analyse humaine pour les cas les plus complexes.

L’audio généré par IA : outils et technologie pour les détecter

La détection d’audios générés par intelligence artificielle (IA) est un domaine de plus en plus important, notamment avec l’émergence de technologies de synthèse vocale très avancées.

Il s’agit d’une technologie de plus en plus utilisée pour créer des deepfakes et influencer les élections, par exemple lors des élections Slovaque en 2023 ou encore aux Etat-Unis lors des primaires de 2024, nous en parlons en détails sur cette page.

Il existe différents outils et techniques conçus pour identifier les audios qui ont été synthétisés ou manipulés par des systèmes d’IA :

  1. Logiciels de Détection de Deepfake Audio : Ces outils sont spécifiquement conçus pour détecter les manipulations audio, notamment les deepfakes vocaux. Ils analysent des caractéristiques telles que le timbre, le débit, et les modulations de la voix pour détecter les incohérences qui pourraient indiquer une synthèse.
  2. Analyse Spectrale : L’analyse spectrale permet d’examiner les caractéristiques acoustiques d’un enregistrement audio. Les voix synthétiques peuvent présenter des schémas spectraux distincts par rapport aux voix humaines, notamment dans la façon dont les fréquences sont distribuées et dans les transitions entre les phonèmes.
  3. Vérification de la Cohérence de la Voix : Certains outils comparent les caractéristiques d’un enregistrement audio suspect avec ceux d’enregistrements authentiques de la même personne (si disponibles), cherchant des incohérences dans les caractéristiques vocales.
  4. Machine Learning et Modèles d’Apprentissage Profond : Ces modèles sont entraînés pour distinguer entre les voix humaines et les voix synthétisées. Ils peuvent analyser des caractéristiques subtiles et complexes qui ne sont pas immédiatement évidentes pour l’oreille humaine.
  5. Vérification des Métadonnées : Les métadonnées d’un fichier audio peuvent parfois fournir des indices sur son origine. Bien que cela ne soit pas infaillible, des incohérences dans les métadonnées peuvent suggérer une manipulation.
  6. Vérification Manuelle par des Experts : Des experts en analyse audio peuvent souvent identifier des indices de synthèse ou de manipulation en écoutant attentivement l’enregistrement, bien que cette méthode soit moins fiable face aux technologies les plus avancées.
  7. Outils de Diagnostic de Réseau : Ces outils analysent le flux de données pour détecter des anomalies qui pourraient indiquer la transmission de données vers ou depuis un service de synthèse vocale en ligne.

Comme pour la détection de deepfakes visuels, il est important de souligner que les technologies de synthèse vocale évoluent rapidement. Les outils de détection doivent donc être constamment mis à jour pour rester efficaces. De plus, l’identification de contenus audios générés par IA peut parfois nécessiter une combinaison de plusieurs méthodes pour une précision accrue.

A lire également

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest

0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires