Midjourney Character Reference - réplication de personnage à partir d'une image de référence

Character Reference : Midjourney réplique les personnages

Midjourney a déployé une nouvelle fonctionnalité Character Reference, un outil permettant de créer de répliquer un personnage à partir d’une image de référence. L’objectif premier est de créer des variantes de personnages tout en conservant les traits du visage. Cette fonctionnalité est optimisée pour les personnages créés avec Midjourney et n’est pas conçue pour être utilisée avec des personnes réelles. Cependant les tests montrent qu’il est possible d’utiliser des photos de personnes réelles, nous reviendrons sur ce point en détails.

Si vous avez créé un personnage avec Midjourney, vous avez été certainement confronter au problème. Il est difficile d’obtenir le même personnage dans des situations différentes. La fonctionnalité Character Reference répond précisément à cette problématique de Midjourney.

Il est important de noter que la précision de cet outil est limitée : il ne reproduira pas toutes les petites caractéristiques telles que les fossettes et les taches de rousseur à travers les images. Cependant, il est possible d’obtenir une forte ressemblance en plaçant le même personnage dans divers contextes.

Dans cet article, je vais rapidement introduire cette fonctionnalité pour ceux qui ne la connaissent pas encore, puis je partagerai quelques astuces pour l’utiliser de manière plus efficace.

La fonctionnalité Character Reference de Midjourney

Cette fonctionnalité fonctionne de manière similaire aux images utilisées comme référence de style. Pour utiliser spécifiquement Character Reference, il vous suffit de terminer votre requête par –cref et d’ajouter un lien vers la ou les images de référence. Cette fonctionnalité est plus efficace avec les personnages générés par Midjourney et n’est pas conçue pour être utilisée avec de vraies personnes.

  • –cref : ajoute un ou des liens vers la ou les images de référence. Plusieurs images vous assurent une meilleure cohérence. Lors de la génération d’images, il vous suffit de faire glisser l’image de référence sur la barre de prompt, puis de sélectionner l’icône correspondante (une petite figurine) pour utiliser cette image comme référence de personnage, plutôt que comme référence d’image ou de style.
  • –cw (optionel) : utilisez ce paramètre pour ajuster la force de la ou les références de 0 à 100, avec une valeur par défaut de 100.

Concernant le paramétre –cw voici quelques informations à connaitres :

  • –cw ne définit pas le poids de l’image de référence, mais plutôt si vous souhaitez transférer tous les attributs, y compris les vêtements et la coiffure (–cw 100), l’expression du visage ou encore simplement le visage (–cw 0).

L’interêt de la fonctionnalité Character Reference de Midjourney 

Midjourney a considérablement amélioré la capacité de production des créateurs de contenu, illustrateurs ou graphistes. Cependant, jusqu’à présent, reproduire exactement le même personnage était impossible. Même en utilisant la même description sans changer un seul mot, ou en utilisant la même photo comme base, le résultat était toujours différent.

Avec la fonctionnalité Character Reference, Midjourney est maintenant capable de créer un personnage et de le réutiliser dans différents contextes. Désormais, il est possible de reproduire le même personnage à l’infini, dans divers contextes et situations, qu’il s’agisse de personnages fictifs ou réels basés sur des photographies.

Cette avancée est une opportunité pour les professionnels de la création, mais elle suscite également des préoccupations quant à son potentiel détournement par des individus aux intentions douteuses.

Quelques exemples avec un personnage créé par Midjourney

Tout d’abord, nous créons un personnage fictif à partir du prompt ci-dessous, afin d’illustrer les limites de la fonctionnalité nous demandons une jeune femme rousse avec des tâches de rousseur :

/imagine prompt: A hyper-realistic portrait of a young redhead woman with a sprinkle of freckles on her face, her hair softly lit by the sunset, a natural and serene expression, close-up focusing on the details of her freckles and hair texture --ar 16:9 --v 6.0
Midjourney Character Reference - personnage fictif créé par IA
Personnage fictif créé par Midjourney

Ensuite nous utilisons cette image comme référence pour créer plusieurs prompt avec des contextes différents. A noter, il n’y aucune indication sur l’apparence de la jeune femme.

/imagine prompt: A hyper-realistic portrait of a young woman in a stunning evening gown, captured at a high-end gala, the dress glittering under the soft lights, elegant and poised demeanor, background of a luxurious ballroom, focus on the gown's intricate details --ar 16:9 --v 6.0

Le personnage reste cohérent même s’il y a quelques différences notables sur le visage. Sans surprise les tâches de rousseur ne sont pas identiques, ce qui illustre les limites de la fonctionnalité.

Des variations dans les détails du visage sont également présentes, cependant en choisissant bien parmi les quatres images proposées par Midjourney, il est possible d’améliorer la cohérence de la fonctionnalité Character Reference.

Midjourney peut-il créer des personnages à partir de photo de personne réelle ?

Le PDG de Midjourney, David Holz, précise que le module « Character Reference » est principalement conçu pour manipuler des images générées, et non des personnes réelles ou des photographies authentiques. Il souligne que l’utilisation de vraies photos risque de déformer le sujet initial selon les capacités actuelles de Midjourney.

Cependant, cela signifie que pour le moment « Character Reference » ne peut pas reproduire fidèlement une personne réelle dans diverses situations fictives. Comme le montre l’exemple ci-dessous, le résultat n’est pas parfait !

Le risque de Deepfake

La nouvelle fonctionnalité Character Reference de Midjourney est sans aucun doute utile à de nombreux créateurs. Il maintenant possible de créer des œuvres complètes avec des personnages cohérents.

Cependant comme pour toute avancée en matière d’IA, elle comporte un risque. Malgré les mesures de sécurité mises en place progressivement les sociétés d’intelligence artificielle pour prévenir les deep fakes impliquant des personnalités connues, les outils peuvent être détournés.

Nous avons parlé précédemment, le meilleur moyen pour identifier les fakesnews, deepfakes et désinformation est de développer notre sens critique. Les deepfakes par IA vont certainement bousculer les élections 2024, comme elles l’ont déjà fait par le passé.

Cette évolution technologique, présentée comme un outil simplifiant la vie des utilisateurs, soulève inévitablement des questions éthiques de plus en plus pressantes, comme c’est souvent le cas avec les applications de l’IA.

A lire également

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest

0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires