Écran PC : Comment bien choisir son moniteur LCD ? Guide Achat

Bien choisir son écran PC en fonction de l'utilisation jeux vidéo, multimédia, bureautique et professionnel. Puis choisir les critères importants.

Écran PC - Comment bien choisir son moniteur LCD - Guide Achat

Avant de choisir son écran PC, il est important de bien identifier son besoin et de comprendre les différentes technologies. Le marché des moniteurs PC offre de nombreux choix que ce soit pour les jeux, le multimédia, la bureautique ou encore pour une utilisation professionnel.

Les fabricants sont bien conscients que les écrans PC changent considérablement le confort et le plaisir d’utilisation. De plus, les usages et les préférences sont diverses. Cela donne lieu à un marché inondé de toutes sortes d’options.

Mais quelles sont les fonctionnalités les plus utiles pour votre utilisation ? Comment bien choisir votre écran PC ? Avez-vous besoin de la résolution 5K, 4K, Quad HD, Full HD ou tout simplement HD, et quelle est la différence ? Dans quelle mesure les fréquences de rafraîchissement et les temps de réponse peuvent-ils affecter votre décision d’achat ? Le HDR vaut-il le coup ? Des fonctionnalités telles que l’absence de scintillement, une faible lumière bleue, G-Sync et FreeSync sont-elles vraiment importantes ? Et comment vos besoins varient-ils si vous vous concentrez sur le jeu, le multimédia, la bureautique ou une utilisation professionnelle ?

Écran PC : Les points clefs pour bien choisir

  • Déterminez d’abord l’usage principal de votre écran PC : jeu, usage professionnel, bureautique ou multimédia.

    De manière générale, les joueurs privilégie la fréquence de rafraîchissement et un temps de réponse rapide. Tandis que les professionnels donneront la priorité à la définition et à la restitution des couleurs. Enfin les utilisateurs grand-public ont des besoins moins spécifiques mais optent souvent pour un moniteur LCD doté d’un panneau VA, qui offre un contraste élevé.

  • Plus la résolution est élevée, meilleure est la qualité de l’image.

    La résolution d’un écran PC vous indique le nombre de pixels d’un moniteur en format longueur x largeur. Le minimum dont vous avez besoin est 1920 x 1080, également connu sous le nom de 1080p ou Full HD (FHD). Mais vous obtiendrez des images plus nettes avec un écran 2K ou 4K.

  • Temps de réponse : Plus le chiffre est petit, mieux c’est. Mais ils ne sont pas une priorité, sauf si vous êtes un joueur.

    Cela vous indique combien de temps il faut à votre moniteur LCD pour qu’un pixel passe du noir au blanc ou d’une nuance de gris à une autre (temps de réponse GTG, Gray To Gray). Des temps de réponse élevés peuvent entraîner un flou lors des mouvements rapides. C’est pourquoi ce critère est important pour les joueurs de FPS. En général, le temps de réponse le plus élevé que vous verrez sur un écran PC est de 5 millisecondes (ms). Tandis que les écran PC les plus rapides peuvent avoir un temps de réponse de 1 ms.

  • Fréquence de rafraîchissement : plus les chiffres sont gros, mieux c’est.

    Cela vous indique le nombre maximum d’images que votre écran PC peut afficher en une seconde. Il est mesuré en hertz (Hz), 60 Hz indique donc un maximum de 60 images/s. Plus le chiffre est grand, plus l’image vous apparaîtra fluide. Si vous êtes un joueur, la fréquence de rafraîchissement est particulièrement importante. Il est donc préférable de choisir un moniteur LCD avec une fréquence minimale de 75 Hz. De nombreux écran PC gamer proposent une fréquence de 144 Hz, associé à un temps de réponse le plus bas possible. Si vous ne jouez pas, une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz sera suffisante.

  • Technologies de dalle : TN < IPS ≈ VA < OLED

    Les moniteurs TN sont les plus rapides et les moins chers en raison de la réduction des angles de vision. Les écrans IPS ont des temps de réponse légèrement plus rapides et affichent de meilleures couleurs que les dalles VA. Mais les moniteurs VA ont un meilleur contraste que les écrans PC IPS.

    Enfin, il y a les écrans PC OLED. Bien supérieur sur le plan technique, mais aussi en termes de prix pour l’instant. En fait, il ne s’agit plus de cristaux liquides. C’est pourquoi plus besoin de rétroéclairage.

  • un écran PC incurvé ou non ? 

    Beaucoup vous diront qu’un moniteur incurvé n’a aucun intérêt s’il est inférieur à 30 pouces. Si vous n’êtes pas sûr, essayez-en un et voyez si vous remarquez une différence. Sinon, pas la peine de dépenser plus pour ça.

    LG annonce deux nouveaux écrans 49 et 38 pouces Ultra Large

Les définitions des écrans PC

Les images sur un panneau LCD sont composées de millions de petits points. La définition d’un moniteur indique le nombre de pixels : Longueur x Hauteur. Plus il y a de pixels, plus l’image est réaliste et lisse.

Vous trouverez ci-dessous les définitions les plus courantes de la plus haute définition à la plus petite. Nous parlons ici d’écran 16:9. Cependant il existe des versions Ultra Large (Ultra Wide ou 21:9), le nombre de pixel en largeur est donc plus important. Les moniteurs Ultra Large offre un véritable confort pour travailler mais aussi une très bonne immersion avec les jeux vidéo.

8K UHD 7680 × 4320
5K UHD 5120 x 2880
4K UHD 3840 x 2160
QHD ou 2K 2560 x 1440
Full HD 1920 x 1080
HD 1280 x 720

écran PC définitions FULL HD - WQHD - 4K - 5K

Bien sûr, plus de pixels c’est généralement mieux. Mais deux facteurs peuvent limiter votre choix.

La premier est la performance de la carte graphique. Plus vous avez de pixels, plus votre carte graphique a besoin de puissance de traitement pour pouvoir modifier ces pixels en temps voulu. Les moniteurs 5K affichent des images époustouflantes. Mais si votre système n’est pas à la hauteur de 14,7 millions de pixels, alors votre expérience utilisateur en souffrira. C’est pourquoi il faut adapter la définition de votre écran à votre carte graphique.

Le deuxième facteur qui entre en compte, c’est la capacité de dimensionnement des polices de votre système d’exploitation. Avec des valeurs plus élevées, les objets et le texte deviennent extrêmement petits et potentiellement impossibles à lire. A l’heure actuelle Windows 10 gère bien la 4K.

Écran PC : Quel type de dalle choisir ? TN vs IPS vs VA vs OLED

Les écrans LCD actuels font appel à quatre technologies principales:

  • TN (Twisted Nematic)
  • VA (Vertical Alignement)
  • IPS (In-Plane Switching)
  • OLED (Organic Light-Emitting Diode)

Chacune comporte plusieurs variantes offrant différents avantages, tels que de meilleurs angles de vision, un temps de réponse plus rapide, une consommation d’énergie inférieure, etc. Nous n’entrerons pas dans les subtilités du fonctionnement de ces différentes sous catégories. Au lieu de cela, vous trouverez ci-dessous un tableau pour résumer les avantages et inconvénients de chaque technologie. Cependant, ces appréciations sont une grosse moyenne, par exemple les dalles VA les plus chères peuvent concurrencer les TN en termes de temps de réponse et d’Input Lag.

Écran PC : Comparatif TN, VA, IPS et OLED

TN VA IPS
Temps de réponse *** * **
Input Lag *** * **
Angles de vue * ** ***
Couleurs * ** ***
Contraste * *** **
Prix *** ** *


L’OLED n’est pas présent dans ce tableau
. En fait, cette technologie obtient 3 étoiles sur l’ensemble des critères listés dans le comparatif. Sauf le prix ! L’OLED surpasse en tous points les autres technologies, sauf la luminosité qui reste tout à fait honorable. Mais comparable aux écrans IPS ou VA. Néanmoins, malgré toutes ses qualités, cette technologie est encore un peu chère.

Comme nous l’avons indiqué précédemment, il faut considérer le tableau ci-dessus comme une généralité sur chaque technologie. Mais si vous souhaitez approfondir le sujet, voici quelques remarques à prendre en compte :

  • Un grand nombre d’écrans TN sont capables de concurrencer les VA et IPS sur le rendu des couleurs. Bien que la technologie TN offre une couleur et un contraste moins précis que les dalles VA et IPS, il est possible que vous ne remarquiez pas la différence. De nombreux moniteurs de jeu utilisent des panneaux TN pour leur rapidité. Nous avons constaté que la qualité des couleurs diffère davantage par le prix que par le type de dalle.
  • Le contraste est le facteur le plus important pour la qualité et la fidélité de l’image (3000:1 est meilleur que 700:1). C’est pourquoi, nous considérons que les dalles VA offrent la meilleure qualité d’image.

Ecran PC Gamer : Comment choisir son moniteur gaming ?

Quelles fonctionnalités choisir pour son écran PC Gamer ?

Il existe de nombreux choix confus et un marketing encore plus confus pour l’achat d’un écran PC Gamer. Nous détaillerons ici les fonctionnalités qui bénéficient réellement aux joueurs. Notez que certains facteurs dépendent du niveau de compétence du joueur, de l’aspect compétitif ou non et aussi du type de jeu.

Pour choisir votre écran PC gamer, vous pouvez aussi consulter nos guides qui sont mis à jour régulièrement :

Mais si vous souhaitez bien choisir votre écran PC, alors prenez le temps de consulter les paragraphes ci-dessous. Ils vous aideront certainement à mieux comprendre et à mieux sélectionner votre écran PC.

De quelle résolution ai-je besoin pour jouer sur mon écran PC ?

Pour une meilleure image, plus de pixels c’est toujours mieux. Mais si vous êtes un joueur, ces pixels peuvent également ralentir le nombre d’images par seconde. Bien sûr, cela dépend de la puissance de votre carte graphique.

Tout d’abord, les câbles vidéo, Display Port ou HDMI, commencent tout juste à prendre en charge des taux de rafraîchissement plus élevés avec une résolution UHD. De plus avec la 4K, vous aurez besoin d’une carte graphique très coûteuse pour générer 8,2 millions de pixels au-delà de 60 images par seconde. Une carte graphique comme la Nvidia GeForce RTX 2080Ti peut à peine la gérer, avec un niveau de détails maximum. Si vous êtes prêt à faire des concessions sur le niveau de détails, une RTX 2070 pourra faire l’affaire.

Le meilleur compromis à l’heure actuelle semble être la résolution Quad HD (QHD, 2560 x 1440). Avec des moniteurs 32 pouces, vous profitez d’une bonne densité de pixels et d’une image détaillée. De plus, le QHD n’est pas trop difficile à gérer pour les cartes graphiques de moyenne gamme. Mais si vous voulez une haute vitesse de rafraîchissement, le FHD (1920 x 1080) sera idéal pour fournir un nombre très élevés d’images par seconde.

Quelle fréquence de rafraîchissement choisir ? Quel temps de réponse ?

  • Pour un écran PC Gamer, une fréquence de rafraîchissement d’au moins 75Hz est un minimun. Ceci associé à un temps de réponse le plus bas que vous puissiez trouver. Comme mentionné précédemment, la fréquence de rafraîchissement est particulièrement importante pour les joueurs de FPS. Par conséquent, les joueurs de FPS compétitif choisiront une fréquence de rafraîchissement d’au moins 144Hz et avec un temps de réponse maximal de 5 ms.
  • Basse résolution + bonne carte graphique = taux de rafraîchissement plus rapide. Si vous voulez monter au delà de 144 les images/s (FPS), par exemple 200 Hz, il faudra faire des compromis sur la résolution. Si vous achetez un écran PC pour le long terme, n’oubliez pas que la carte graphique utilisée par votre PC dans un à trois ans pourra plus facilement atteindre ces vitesses.
  • Et l’Input Lag (latence) ?  Utilisez des sites tels que DisplayLag pour connaître la latence réel des écrans PC.

Le HDR, est-ce utile pour un écran PC Gamer ?

Le HDR est une technologie qui améliorent la qualité de l’image, la gestion du contraste, le rendu des couleurs. Si vous ne connaissez pas cette fonctionnalité, vous pouvez consulter notre article pour mieux comprendre le HDR.

Tout d’abord, le contenu, jeux ou films, doit être compatible HDR. Cette technologie est encore relativement nouvelle, mais les jeux compatibles HDR sont de plus en plus nombreux.

Si vous cherchez à améliorer la qualité d’image, c’est assurément une technologie à privilégier.

Pour un écran PC Gamer, faut-il prendre G-Sync ou FreeSync ?

Les moniteurs ciblant les joueurs ont souvent l’option Nvidia G-Sync ou AMD FreeSync. En fait cela réduit les déchirures d’image (Image Tearing) et les saccades (bégaiement). Mais ceci à un coût, le prix augmente en conséquence, surtout pour la technologie G-Sync. La fréquence de rafraîchissement adaptative de Nvidia coûte plus cher que celui d’AMD (FreeSync).

Alors, lequel devriez-vous choisir ? Voici ce qu’il faut prendre en compte pour prendre votre décision:

Quel matériel avez-vous déjà? Si vous avez déjà acheté une carte graphique récente Nvidia GeForce RTX, par exemple, le choix est clair. Ce sera G-Sync. Les écrans PC G-Sync fonctionnent à partir d’une fréquence de rafraîchissement de 30 Hz jusqu’au maximum du moniteur.

Les écrans PC FreeSync ne sont pas aussi cohérents et prennent généralement en charge le FreeSync dans une plage de fréquence. Par exemple entre 48 Hz à 60 Hz, si le nombre d’images/s envoyées par votre GPU sort de cette plage, alors le FreeSync se désactive.  Cela peut poser problème si votre carte graphique ne parvient pas à conserver une cadence suffisante. Mais une fonctionnalité vient corriger ce problème, le LFC.

En fait le LFC double les images afin d’atteindre le minimum d’image par seconde. Dans sa version 1, FreeSync n’impose pas la présence du LFC. Alors que si le moniteur est certifié FreeSync 2, il sera LFC. Si vous optez pour un FreeSync, je vous conseille de lire notre article pour bien choisir votre moniteur.

FreeSync, c'est quoi - Avantages, fonctionnement de la technologie d'AMD

Overdrive ou motion blur, sont-ils utiles pour un écran PC Gamer ?

L’overdrive et le Motion Blur (réduction du flou de mouvement) sont disponibles dans de nombreux moniteurs de jeu. Pour comprendre leur utilité, vous devez d’abord comprendre le problème des images fantômes (Ghosting).

Les images fantômes sont une trace floue que vous remarquez parfois lors d’un mouvement rapide d’un objet. Cela est dû à une transition de pixel inégale ou à la lenteur d’un pixel d’un moniteur pour passer de la couleur A à la couleur B plutôt que de la couleur B à la couleur A.

L’Overdrive réduit les images fantômes en accélérant la vitesse de transition des pixels. Et le Motion Blur réduit le flou de mouvement. En théorie, ces deux technologies semblent intéressantes pour le gaming, mais voici ce qu’il faut considérer pour un écran PC Gamer :

  • L’Overdrive peut créer des artefacts d’image fantôme inverse. La performance de l’Overdrive dépend du moniteur, son utilité est donc variable. Cependant, vous pouvez tester l’overdrive de votre propre moniteur en utilisant le test BlurBusters UFO. Observez l’UFO en changeant les options de l’overdrive de votre moniteur. Lorsque vous voyez une traînée blanche derrière la soucoupe, vous êtes allé trop loin.
  • Vous ne pouvez pas utiliser le Motion Blur ou réduction du flou de mouvement avec FreeSync / G-Sync simultanément. Cela est vrai indépendamment du prix ou de la technologie. C’est pourquoi les joueurs préféreront les technologies de fréquence variable de rafraîchissement, c’est à dire FreeSync ou G-Sync.  Si vous avez une carte graphique rapide fonctionnant à 60 images par seconde ou plus avec G-Sync ou FreeSync, cela éliminera quasiment tout besoin de réduction du flou de mouvement.
  • La réduction du flou de mouvement réduit la luminosité globale. Avec la plupart des écrans PC, la luminosité diminue de plus de 60% avec la réduction du flou active.

Choisir un écran PC pour une utilisation multimédia et bureautique ?

Les moniteurs de jeu et professionnels sont plus que qualifiés pour une utilisation multimédia ou bureautique. Mais si vous essayez d’éviter de dépenser de l’argent supplémentaire dans un moniteur spécialisé, alors un écran PC multimédia est une bonne solution. Que ce soit pour le divertissement ou la productivité. Voici les facteurs à considérer pour bien choisir son écran PC multimédia et bureautique :

  • Privilégiez un bon contraste, et donc les dalles VA. Le contraste est la première mesure de la qualité d’image, avec la saturation des couleurs, la précision et la définition. Avec un bon contraste, l’image est plus réaliste. Les panneaux VA ont un contraste trois à cinq fois plus important que les écrans IPS ou TN. Si vous placez un moniteur VA et un moniteur IPS côte à côte avec des niveaux de luminosité équivelent et un étalonnage adaptés, l’écran VA gagnera facilement en termes de qualité d’image.
  • Flicker-Free, l’absence de scintillement. Si vous restez longuement devant votre écran, ne négligez pas cette technologie. Cette dernière diminuera votre fatigue oculaire. Et même si vous ne passez de longues heures devant votre PC, ne négligez pas cette fonctionnalité. Cependant la plupart des produits actuels dispose de l’absence de scintillement.
  • Une réduction de la lumière bleue. La plupart des écrans PC offrent cette fonctionnalité. Étant donné que la réduction de la lumière bleue affecte également toutes les autres couleurs, il est possible que vous obteniez un aspect moins naturel dans les jeux vidéo ou les photos. Ceci est particulièrement gênant dans les jeux et les vidéos. Une faible lumière bleue peut rendre une image d’ordinateur moins fatigante à voir, mais un étalonnage précis peut en faire de même. Sur de nombreux moniteurs, vous trouverez un mode lecture, pour surfer ou faire de la bureautique, ce mode diminue la lumière bleue.

Ecran PC professionnel, Comment le choisir ?

Les utilisateurs professionnels ont des besoins spécifiques. Si vous êtes un photographe, un imprimeur, un concepteur Web, un artiste en effets spéciaux, un concepteur de jeu ou quelqu’un qui a besoin d’un contrôle précis de la couleur, cette section est faite pour vous.

Voici ce que vous devez savoir pour les écrans PC professionnel :

  • Les écrans PC certifiés pour leur précision des couleurs coûtent plus cher, mais c’est un critère important pour certains d’entre vous. Si vous voulez un moniteur précis et déjà étalonné, c’est le meilleur moyen de garantir cette qualité. C’est particulièrement important pour les moniteurs sans capacités d’étalonnage. Les moniteurs professionnels doivent être prêts pour une utilisation, sans ajustement nécessaire.
  • Vous voulez des options d’étalonnage ? Il existe deux manières d’y parvenir: l’affichage à l’écran (OSD) ou par logiciel.
  • Les options de calibration doivent inclure plusieurs options pour différentes gammes de couleurs, températures de couleur et courbes gamma. Au minimum, il devrait exister des normes sRVB et Adobe RVB, des températures de couleur allant de 5 000 à 7 500K et des préréglages gamma de 1,8 à 2,4. Les moniteurs utilisés pour la production télévisuelle ou cinématographique doivent également prendre en charge le standard gamma BT.2020.
    Écran PC - calibration - sRVB - Adobe RVB - DCI-P3 - Rec 2020
  • Si vous passez huit heures ou plus devant un écran d’ordinateur, il faut absolument éviter les scintillements. De nombreux moniteurs vendus aujourd’hui sont sans scintillement. Ils ne clignoteront pas, quel que soit le niveau de luminosité, même les utilisateurs particulièrement sensibles au scintillement seront ravis.
  • Pour les graphistes, vidéastes ou autres créateurs de contenu, préférez un écran PC compatible HDR et 4K. Ceci afin de produire des contenus sur des technologies qui sont de plus en plus présentes sur le marché.

Quelle profondeur de couleur pour un écran PC ?

  • Plus le chiffre est élevé, mieux c’est. Cependant les professionnels ont besoin d’au moins 10 bits. De plus, une profondeur de couleur de 8 bits n’est pas adaptée aux travaux graphiques. Si possible, optez pour 12 bits.
  • Un moniteur avec une bonne profondeur de couleur ne vous sera d’aucune utilité si votre carte graphique ne peut émettre un signal 10 ou 12 bits. Oui, le moniteur remplira les informations supplémentaires, mais uniquement par interpolation. Comme avec la mise à l’échelle en pixels, un affichage ne peut pas ajouter d’informations qui n’existent pas au départ. Cependant la plupart des cartes graphiques modernes ont une sortie en 10 bits, par exemple les GTX de Nvidia ou les RX d’AMD.
  • Le meilleur choix pour un professionnel du graphisme est d’utiliser une carte graphique Pro, comme la Nvidia Quadro ou AMD FirePro.

Laisser un commentaire