Merkur de BF5 : conseils et astuces, tout ce qu’il faut savoir

La carte Merkur de BF5

La carte Merkur de BF5, ce qu’il faut savoir sur cette carte. Après l’ajout du mode Battle Royale Firestorm en mars, EA et DICE ont annoncé une nouvelle mise à jour gratuite majeure pour Battlefield 5.

Merkur de BF5 est une toute nouvelle carte multijoueur qui donnera aux joueurs un avant-goût de la partie méditerranéenne de la guerre.Elle s’inspire de l’opération Merkur, une attaque aéroportée à grande échelle lancée par les forces allemandes en Crète en 1941.

Avant de parler plus précisément de cette carte, n’oubliez pas de consulter notre guide principale sur le titre de DICE. Sachez que vous pouvez contribuer aux différents guides.

La carte Merkur de BF5

Tout d’abord, la distribution des unités est différente en fonction de votre coté. Les britanniques disposent de chars et de très peu d’avions. Tandis que les allemands domine les cieux.

Les unités disponibles sur la carte Merkur de Battlefield 5 :

  • Infanterie
  • Avions
  • Véhicules

Par ailleurs, la carte est considérée comme moyenne-grande avec un rythme modéré-rapide. Les allemands devront percer les défenses à l’aide de chars ou de soutiens aériens. De l’autre coté les britanniques défendront les points stratégiques avec le soutien de leurs chars et de quelques avions.

Les conseils sur la carte Merkur de BF5

Enfin, la carte Merkur de BF5 offre une dimension verticale. Il faudra bien l’utiliser et ne pas oublier de surveiller cette dimension. Voici quelques éléments clefs :

  • Soutenez vos véhicules ! Réparez-les et éliminez les dangers et véhicule antiaériens en priorité
  • Fortifier pour mieux soutenir les tirs ennemis
  • Faites front et contournez les lignes ennemies

Pour terminer, voici la bande annonce de la carte Merkur de BF5 :

A lire aussi

Cosmo-Games
Guides, conseils et actualités High Tech, jeux vidéo, cartes graphiques, écrans et télévisions. Mais aussi des guides pour acheter au meilleur prix et mieux utiliser vos logiciels et appareils.

A lire

Laissez un commentaire