Electronic Arts : 5ème société la plus détestée aux USA

USA Today a publié une nouvelle liste des 20 entreprises les plus détestées en Amérique, et le géant de l’édition Electronic Arts s’est classé au 5e rang. Ce classement la place devant Comcast, Uber, Monsanto, Facebook et même The Trump Organization. La liste a été compilée à partir des données de l’indice de satisfaction des clients, des avis d’employés sur Glassdoor. Et l’enquête annuelle de satisfaction des clients d’USA Today a permis de compléter ces données.

Les micro-transactions, boites à butin et «Pay-to-win»

La raison pour laquelle le géant du jeu figure sur la liste est la manipulation de Star Wars: Battlefront II et des boîtes à butin. Dans ce que les joueurs considéraient comme un système «pay-to-win», l’entreprise a temporairement retiré les micro-transactions. Et prévoit de les ramener «dans les mois à venir».

Un autre aspect de la société que USA Today a souligné est la logique de rachat de l’entreprise. Elle achète des studios puis les dissout tout en prenant les jeux pour lesquels les studios étaient connus. Ainsi récemment, l’éditeur a fermé le studio de développement interne Visceral.

D’un point de vue actionnaire, la société se porte bien!

Cependant le placement dans cette liste et l’avis des joueurs n’ont pas découragé les actionnaires. Ainsi ces derniers ont aidé le cours de l’action à atteindre son plus haut point aujourd’hui à plus de 128 $ par action. Mais les rumeurs comme quoi Microsoft pourrait racheter EA ont certainement entretenues l’achat des actions.

Et pour finir, la société Equifax vient compléter cette liste. Et pour cause, cette société a fait face à un scandale sur l’une des plus importantes violations de données enregistrées en 2017. Ce qui eu un impact énorme sur sa réputation. Equifax est suivie par la Fox Entertainment Group, la NFL et l’Université de Phoenix.

Source : USA Today

A lire aussi : EA : Vers un retour des micro-transactions dans Star Wars Battlefront 2?

Christophe Morel
Responsable du génocide des Pokemons. Destructeur de Fortnite. Persuadé qu'il est le dernier survivant d'une Battle Royale. Rédacteur sur Cosmo-games.com. Gamer de père en fils. Grand fan de séries et services de streaming.

A lire

1 COMMENTAIRE

Laissez un commentaire