Le studio Epic Games, créateur de Fortnite, a annoncé avoir racheté le studio de développement de jeux indépendant Psyonix, Rocket League. Le jeu de football avec des voitures très populaire.

À la suite de cet accord, Psyonix a annoncé qu’il disposerait ainsi de plus de ressources pour soutenir l’e-sport de Rocket League. D’ici à fin 2019, le jeu sera présent sur l’Epic Store.

Rocket League ne sera pas forcément retiré de Steam

Alors que la nouvelle a été largement relayée sur le net, de nombreux articles ont affirmé que Rocket League serait retiré de Steam. Cependant, Epic Games n’a pour l’instant pas pris de décision ferme sur le retrait ou non du magasin Steam. L’aspect compétitif, l’eSport et le cross-plateforme sont des éléments essentiels aux succès de ce titre. Il n’est pas forcément cohérent de retirer le jeu d’une plateforme très populaire.

Même si Epic Games est un concurrent direct de Steam, la stratégie du studio est aussi de développer son image de marque au delà de Fortnite. Un titre comme Rocket League renforce la présence du studio dans le monde de l’eSport, du jeu compétitif.

Epic Games et Psyonix, une longue histoire

« Nous travaillons en étroite collaboration avec Epic depuis les débuts d’Unreal Tournament. … la combinaison de forces a donc du sens », a déclaré Dave Hagewood, fondateur et directeur du studio de Psyonix. « Le potentiel de ce que nous pouvons apprendre les uns des autres et aussi accomplir ensemble, fait que nous avons hâte de découvrir le futur ensemble. »

La relation Epic Games et Psyonix remonte à la fondation même de Psyonix en 2001 à Raleigh, en Caroline du Nord, à 12 km du siège d’Epic. Au fil des ans, Epic a collaboré avec Psyonix pour améliorer son moteur de jeux Unreal Engine.

« Psyonix a toujours fait partie de la famille Epic. Et nous sommes heureux de le rendre officiel », a déclaré le directeur général d’Epic, Tim Sweeney. « Nous avons un grand respect pour la façon dont Psyonix a construit une excellente équipe et une communauté incroyable autour de Rocket League.» Epic a annoncé la clôture de la transaction fin mai ou début juin, en attendant l’approbation réglementaire.

Que peut apporter Epic Games à Rocket League ?

Actuellement Psyonix emploie plus de 130 personnes. La société a déménagé à San Diego. En 2015, le studio a lancé Rocket League, une évolution de son jeu de combat Supersonic Acrobatic Rocket Powered Cars de 2008.

En fait, le jeu compte maintenant plus de 57 millions de joueurs inscrits et s’est vendu à des millions d’exemplaires. C’est également devenu un titre eSport très populaire. La série de championnats Rocket League est financée par l’achat de produits cosmétiques dans le jeu et par des contrats avec NBC Sports Group et Turner Sports.

A lire aussi :

Laisser un commentaire