Google pourrait facturer 40 $ par téléphone vendu dans l’UE

Google pourrait facturer facturer 40 $ par téléphone vendu dans l'UE

C’est une des conséquences de l’amende de 5 milliards de dollars imposée à Google par la Commission européenne. Plus tôt cette semaine, Google a annoncé qu’il se conformerait à la décision de dégrouper le package d’applications Google Android.

Ceci afin de permettre aux équipementiers d’ignorer Chrome et Google Search au profit d’alternatives. Cependant, le problème, c’est que les revenus publicitaires générés par ces services Google sont utilisés pour soutenir le développement Android. C’est pourquoi en l’absence de ces revenus Google commencera à facturer les constructeurs OEM qui n’embarqueront pas les services de Google par défaut.

Google facturera aux équipementiers jusqu’à 40 USD par appareil

Maintenant, grâce à un article de The Verge, nous avons une idée plus précise. Plus précisément, une idée sur ce que cette flexibilité coûtera aux constructeurs OEM. Citant des « documents confidentiels » qui ont été montrés sur le site. The Verge indique que Google facturera aux équipementiers jusqu’à 40 USD par appareil. Ceci s’ils n’utilisent pas la configuration Android préférée de Google.

La tarification est variable en fonction du pays et de la densité de pixels de l’écran de l’appareil. L’UE est divisée en trois niveaux, avec le Royaume-Uni, la Suède, l’Allemagne, la Norvège et les Pays-Bas dans le niveau le plus cher.

Pourterminer, les téléphones bas de gamme dans les pays de la tranche inférieure pourraient être facturés de 2,50 dollars par appareil au profit de Google. Les tablettes Android ont leur propre niveau de tarification, identique dans tous les pays et plafonné à 20 USD. Tout cela semble très compliqué à mettre en place.

A lire aussi :

Laisser un commentaire