Slack et Microsoft Teams : la bataille fait rage

La compétition entre Slack et Microsoft Team inquiète les investisseurs ?

Slack et Microsoft Team - la bataille fait rage

Slack et Microsoft Teams se sont engagé dans une compétition acharnée. Les deux plateformes propose des services pour collaborer, partager et discuter, en quelques, ce sont des solutions de travail collaboratif. Alors que Slack jouissait d’une position confortable depuis 2013, sans réelle compétition, la présence de Microsoft Teams pourrait changer les choses.

Tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas les deux solutions, en voici un bref aperçu. Slack est une plateforme de collaborative, mais aussi un logiciel de gestion de projet. Lancé en 2014, la société a attiré des investissements successifs pour soutenir son développement. 120 millions de dollars au lancement, puis 160 millions en 2015, 250 millions en 2017, et enfin 427 millions de dollars en 2018. Au 20 juin 2019, la société est valorisé en bourse à 20 milliards de dollars. La solution Slack est un succès et l’entreprise un excellent placement pour ses investisseurs.

De l’autre coté, Microsoft Teams est sorti discrètement en 2017. L’application est présentée comme une solution pour communiquer, collaborer, partager et créer du contenu. En entreprise, on parle de réseau sociale d’entreprise (RSE). Depuis 2018, une version gratuite est disponible, mais avec certaines limites.

Les deux solutions sont pourtant différentes et ciblent aussi un public différent, pourtant cela n’empêche pas les hostilités promotionnelles, médiatiques, ainsi que la nervosité des marchés boursiers.

Microsoft Teams inquiète-t-il Slack ?

Depuis peu, les deux sociétés se livrent à une guerre des chiffres. Chacun communiquant sur le nombre d’utilisateurs actifs. Les vidéos promotionnelles se répondent, les chiffres sont contestés de tout bord et les déclarations de presse se veulent rassurantes.

Pour commencer et pour illustrer le ton de la compétition, voici une vidéo de Slack. Cette dernière accuse Microsoft Teams d’avoir plagier la vidéo promotionnelle de Slack :

Concernant les chiffres, 20 millions d’utilisateurs actifs sur Microsoft Teams, c’est le chiffre annoncé par la société. Par rapport au 13 millions communiqué en juillet dernier, c’est une progression importante. Et c’est aussi presque le double du nombre d’utilisateurs actifs sur Slack, 12 millions. C’est pourquoi, la définition d’un utilisateurs actif est au cœur du débat entre les deux sociétés.

Ensuite le débat se retrouve dans les déclarations de presse de chacun. Microsoft affirme que Slack n’a pas les épaules suffisantes pour réinventer une solution collaborative. De l’autre coté, Slack déclare qu’il n’est pas inquiet et se focalise sur le temps passé par ses utilisateurs dans son application et les retours très positifs.

Cependant, cette guerre n’est pas sans conséquence. Alors que Slack est depuis son lancement un très bon produit financier pour ses investisseurs, les annonces de Microsoft Teams font vaciller les perspectives en bourse. L’action Slack Technologies Inc a perdu 3% après l’annonce sur le nombre d’utilisateurs actifs de Microsoft Teams, ce qui semble créer un peu d’incertitude chez les investisseurs.

A lire aussi

Laisser un commentaire