Acer Predator X34 S : 34″ 200 Hz et Nano IPS

Le Predator X34 S, plusieurs améliorations par rapport à la version précédente. Mais le prix est-il justifié ?

Le Predator X34 S propose une dalle UWQHD Nano-IPS avec un taux de rafraîchissement de 200 Hz, la technologie G-Sync de Nvidia, et un temps de réponse ultra-faible. Les performances et les fonctionnalités font du Predator X34 S l’un des écrans de jeu les plus avancés du marché. En revanche, son prix est très élevé.

Alors qu’Acer n’a pas encore annoncé le Predator X34 S, il est déjà possible de le précommander en Chine sur le site Taobao.com. La société n’a pas communiqué de prix ou de date de lancement pour l’Europe ou l’Amérique du nord.

Les spécifications du Acer Predator X34 S

Tout d’abord, il s’agit d’une amélioration de la précédente version, le Predator X34. Le « S » de la nouvelle version indique que c’est une amélioration. Et cette nouvelle version le Predator X34 S d’Acer offre de nombreuses caractéristiques impressionnantes. La dalle de 34 pouces utilise la technonologie Nano-IPS avec une courbure de 1900R, un format d’image de 21:9 et une résolution de 3840×1440. La luminosité n’est pas son point fort, mais elle de 400 nits (550 nits en mode HDR) et son rapport de contraste de 1000:1, ce sont de bonnes valeurs pour une dalle IPS. Le taux de rafraîchissement monte à 200 Hz, avec un temps de réponse de 1 ms. Selon le constructeur, il est même possible de descendre le temps de réponse à 0,5 ms. Enfin les angles de vue horizontaux/verticaux sont de 178°/178°.

Le Predator X34 S utilise une dalle LG Nano-IPS avec un codage des couleurs sur 10 bits. Ainsi, il peut afficher 1,07 milliard de couleurs et reproduire 98% de la gamme de couleurs DCI-P3. De plus, l’écran est calibré en usine avec une précision Delta E<2.

Par ailleurs, le Predator X34 S est compatible DisplayHDR 400. Il s’agit du niveau HDR le plus basique, il ne nécessite pas de Local Dimming. Sans rétroéclairage par zone (Local Dimming), il ne peut pas obtenir une certification HDR supérieure. Cependant, c’est tout de même mieux que la version précédente de cet écran qui ne proposait pas de HDR, en raison d’une luminosité limitée à 300 nits.

Un écran haut de gamme

Enfin, côté connectique, le Predator X34 S est doté d’un DisplayPort, d’un connecteur HDMI et d’une entrée USB type C d’une puissance de 85 W. L’appareil dispose également d’un hub USB 3.0 et d’une sortie audio. En parlant d’audio, l’écran dispose également de deux haut-parleurs de 7W.

La gamme Predator correspond aux écrans de jeux haut de gamme d’Acer, et il reprend une partie de l’identité Predator. Comme par exemple, le design du pied d’aspect agressif qui peut être réglé en hauteur, en inclinaison et en rotation. Bien sûr pour ceux qui souhaitent supprimer le pied, pour gagner de la place et plus de possibilité d’orientation, le Predator 34 S est compatible VESA 100×100.

Avis sur le Acer Predator X34 S

Actuellement, le Predator X34 S d’Acer peut être pré-commandé sur le site chinois Taobao.com pour 9999¥ (1 472 $ TVA comprise, 1 302 $ hors TVA). Il devrait être commercialisé en Chine en décembre prochain. Pour l’instant, nous ne savons pas si Acer prévoit de lancer son Predator X34 S dans d’autres pays et à quel prix. Il serait logique qu’Acer le lance avant les fêtes de fin d’année en Europe et aux États-Unis. Pourtant, la société n’a pour l’instant rien annoncé officiellement.

A noter, si le prix n’est pas modifié, il sera en concurrence avec des écrans comme le Samsung Odyssey G9 à 1 499 €. Mais le G9 offre des prestations supérieures, comme le QLED, 240 Hz, un contraste de 2 500:1 et une luminosité de 420 cd/m². Ce qui lui permet d’obtenir la certification HDR1000, grâce notamment au Local Dimming de type Edge. Enfin, la courbure de 1000R est plus prononcée sur le G9, contre 1900R pour le Predator X34 S. Ce dernier point donne une sensation d’immersion exceptionnelle sur le G9. Pour finir, le Predator X34 S est certes un bon écran, mais si le tarif ne baisse pas, le G9 a beaucoup plus d’arguments.

A lire aussi

Alban
Maitre Yoda du FPS à la souris. Émissaire de la culture Gaming ! A la recherche de la News pour les gouverner toutes. Rédacteur pour Cosmo-games.com avec une envie insatiable de lancer une partie !

A lire

Laissez un commentaire