Black Ops 4 : Un nerf sur l’armure et un équilibrage majeur

0
3
CoD Black Ops 4 Blackout - Battle Royale - Sniper

Treyarch a publié la première mise à jour majeure multijoueur pour Call of Duty: Black Ops 4. Et l’armure en a pris un sacré coup.

BO4 : L’armure nerfée, corrige les problèmes avec le fusil de sniper et les gros calibres.

L’armure dans le mode Blackout et multijoueur a été « nerfée ». En multijoueur, l’armure protégeait de plus de dommages que prévu lors de l’impact sur des zones du corps comportant des multiplicateurs de dégâts. Par exemple, la tête ou la partie supérieure de la poitrine. Le problème se rencontrait principalement avec des armes à modificateurs thoraciques, telles que fusils de tireur d’élite ou les armes de gros calibre II. Ce problème est maintenant résolu.

BO4 : Le problème de l’armure présent aussi dans le mode Blackout.

En fait, le problème était aussi présent dans le mode Blackout. Maintenant l’armure laissera passer plus de dégâts dans les zones du corps qui ont des multiplicateurs de dégâts, comme la tête ou le haut de la poitrine. Treyarch a déclaré que les tirs à la tête, par exemple, font maintenant plus de dégâts contre les armures de niveau trois. Ce qui est plutôt bienvenu.

Les joueurs de Blackout seront particulièrement intéressés par les changements de cette mise à jour. Treyarch a peaufiné le jeu pour rendre les pas de ses coéquipiers plus silencieux que ceux de ses ennemis. Le développeur a également ajusté les bruits de pas pour tous les types d’armure. Afin d’améliorer les informations de direction et de distance. Il a également corrigé un problème qui rendait les pas parfois complétement silencieux.

Treyarch a également modifié la performance des armes et apporté d’importants changements. Ils ont boosté les SMG et nerfé les fusils d’assaut pour que  les deux classes soient plus proche en termes d’efficacité.

Treyarch a également modifé les spécialistes, avec un nerf du bouclier balistique. Ainsi que le Sensor Dart de Recon.

A lire aussi sur Black Ops 4 :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire