Google supprime la licence Android de Huawei

Google supprime la licence Android de Huawei

Google a suspendu la licence Android de Huawei. Cette décision fait suite à une décision de l’administration de Trump qui place le fabricant chinois sur une liste noire pour des raisons de sécurité.

Cette décision empêchera les appareils Huawei de recevoir les mises à jour logiciels et de sécurité Android. En fait, l’accès au Play Store et les services Google ne seront plus présents sur les nouveaux téléphones Huawei. Concrètement, vous trouverez ci-dessouss les impacts utilisateurs pour les possesseurs ou futurs clients du géant chinois.

Tout d’abord, l’information a été dévoilée par Reuters. Puis rapidement confirmée par d’autres média, dont The Verge. C’est une décision prise dans la cadre de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la chine. Et elle est appliquée immédiatement. Cependant, les négociations commerciales entre les deux pays peuvent évoluées.

Impacts sur les nouveaux téléphones Huawei du retrait de la licence Android

En fait, les nouveaux smartphone Huawei n’auront plus accès au Google Play Store. De plus, il ne seront pas fournis avec les apps et les services du géant de Mountain View. Comme par exemple, Youtube, Chrome, Maps, Gmail, Contacts, Drive, Duo, Google Play et bien d’autres.

Cependant Huawei pourra toujours utilisé la version open source d’Android (AOSP). Cette dernière ne contient aucun service Google et les mises à jour de sécurité sont plus lentes. Mais ce n’est pas tout, il faudra aussi que Huawei construise son propre Play Store.

Impacts sur les téléphones Huawei déjà présents sur le marché

Pour ceux qui possèdent déjà un téléphone Huawei, vous ne verrez pas de changements. Ainsi vous profiterez toujours des services Google, Apps et Play Store.

Cependant c’est du coté des mises à jour que cela pose problème. Sans licence Android, le constructeur chinois n’aura plus accès aux nouvelles Android. Donc, les utilisateurs n’auront plus de mise à jour du système Android.

Même si Huawei développait son propre écosystème à partir d’Android AOSP, afin de fournir des mises à jour système, les utilisateurs perdraient l’accès aux services Google. Ce qui n’est pas souhaitable. Selon plusieurs sources, Huawei développerait son propre système d’exploitation depuis 2012.

Le système d’exploitation Huawei était déjà en développement

En fait, de nombreux articles dévoilaient déjà que le géant chinois travaillait sur son propre système d’exploitation pour mobile.

« Nous avons préparé notre propre système d’exploitation. S’il s’avère que nous ne pouvons plus utiliser ces systèmes, nous serons prêts et aurons notre plan B » a déclaré Richard Yu au journal Die Welt.

Huawei a commencé à travailler sur une alternative à Android dès 2012 lorsque les États-Unis ont ouvert une enquête sur Huawei et ZTE. L’information a été révélée par le South China Morning Post, et le système était encore en développement en 2016.

A lire aussi :

2 Commentaires

Laisser un commentaire