Les Apps de livraison de marijuana sur Google Play Store, c’est fini !

Logo Google Play Store

Oui ! Il y a bien des apps de livraison de marijuana sur le Google Play Store. Bien sûr, ces applications n’offrent pas de services en France ou en Europe. Mais aux Etats-Unis, des applications comme Weedmaps et Eaze sont très connues du grand public.

De notre côté de l’atlantique, ces apps sont inconnues. Pourtant nul doute que le public est là. Mais le cannabis, lui, n’a pas trouvé sa voie jusqu’au parlement.

Pour les plus curieux d’entre vous, ces applications de livraison de Marijuana, vous permettent de choisir une variété et de vous faire livrer, comme tout autres applications de shopping. En plus de ce service, vous trouvez de nombreux commentaires sur les dispensaires locaux et les boutiques.

Google met à jour ses règles concernant la livraison de marijuana

Google a ajouté la marijuana à sa liste de contenus restreints sur le Play Store. Ce qui signifie que les applications proposant des services de livraison de cannabis seront bientôt bannies de sa plateforme.

L’interdiction s’applique à toutes les juridictions, quelle que soit la légalité de la marijuana dans un État donné. Les politiques mises à jour de la société stipulent ce qui suit:

« Nous n’autorisons pas les applications facilitant la vente de marijuana ou de produits contenant de la marijuana, quelle que soit leur légalité.

Voici quelques exemples de violations courantes:

  • Permettre aux utilisateurs de commander de la marijuana via une fonctionnalité de panier d’achat intégré à l’application.
  • Aider les utilisateurs à organiser la livraison ou le ramassage de la marijuana.
  • Faciliter la vente de produits contenant du THC. »

Les apps de marijuana pourront-elles se mettre en conformité ?

C’est pourquoi, Weedmaps et Eaze sont clairement ciblées par ce changement de règle du Google Play Store. Cependant, elles ont 30 jours pour modifier leur fonctionnement avant d’être supprimer du magasin.

Google a également publié une déclaration concernant la mise en conformité. Et ils indiquent comment des applications telles que Weedmaps peuvent rester sur le Play Store :

« Ces applications doivent simplement déplacer l’achat en dehors de l’application pour se conformer à ces nouvelles règles. Nous avons été en contact avec de nombreux développeurs et travaillons avec eux pour répondre à leurs questions techniques et les aider à mettre en œuvre les modifications sans perturber les clients. »

Cela pourrait permettre aux applications de livraison de marijuana de subsister. Mais l’achat ne se passera plus dans les apps. Ce qui rend le processus d’achat un peu moins facile pour les clients.

A lire aussi :

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire