Facebook chercherait à acheter une grande société de cybersécurité

Facebook chercherait à acheter une grande société de cybersécurité

Facebook doit améliorer sa sécurité. De nombreuses affaires ébranlent l’image de la société. Le doute sur sa capacité à combattre les campagnes de propagande. Tout ceci fait que le plus grand réseau social doit prouver qu’il est un partenaire de confiance.

Cybersécurité : Facebook sous le choc du piratage et des scandales

Alors que la société est encore sous le choc du piratage qui a exposé les données de 50 millions d’utilisateurs. Que le scandale de Cambridge Analytica est encore dans tous les esprits. Malgré cela, de nouveaux scandales apparaissent. Par exemple le scandale sur l’utilisation de WhatsApp, filiale de Facebook, pour influencer les élections Brésiliennes. Mais aussi l’utilisation de Facebook par l’armée de Birmanie comme un outil d’aide au génocide contre les musulmans. Ou encore l’utilisation de WhatsApp en Inde, par des groupes d’extrémiste pour encourager les violences et les lynchages.

C’est pourquoi la priorité de Facebook actuellement est bien d’améliorer la sécurité des données mais aussi sa capacité à enrayer les campagnes de propagande. Deux sujets qui sont finalement liés.

Facebook doit améliorer son image – Cybersécurité

Mais peut-être que Facebook a une solution. Comme par exemple, acheter une société spécialisée dans la cybersécurité. Des sources affirment que Facebook accélère ses projets d’achat d’une « grande » société de cybersécurité. Facebook aurait déjà proposé des offres à « plusieurs » sociétés. Bien qu’il n’y aie pas d’informations sur les candidats désignés, Zuckerberg et son équipe devraient certainement acheter des logiciels susceptibles de s’intégrer aux services existants. Tels que des outils permettant de signaler les tentatives de piratage ou de sécuriser des comptes.

Il n’est pas certain que Facebook soit proche d’un accord, cependant la société a un besoin urgent.

Une acquisition pourrait aider Facebook à renforcer ses défenses, à améliorer son expertise et à réduire les risques de faille mettant en péril des millions d’utilisateurs. Entre le piratage et les incidents tels que le scandale Cambridge Analytica, la confiance en Facebook s’est effondrée. Un achat important indiquerait que l’entreprise envisage sérieusement d’améliorer sa sécurité. Même si la technologie récemment achetée n’est que partiellement utile.

A lire aussi :

Laisser un commentaire