Raspberry Pi 4 : vidéo 4K, plus rapide, USB-C, USB 3, Gigabit

Le Raspberry Pi 4 est déjà disponible. Il est plus rapide, offre plus de RAM, de l'USB 3, une alimentation USB-C, de l'ethernet Gigabit et il supporte la 4K, même deux écrans 4K.

Le Raspberry Pi 4 model B est déjà disponible. Il est plus rapide, offre plus de RAM, de l’USB 3, une alimentation USB-C, de l’ethernet Gigabit et il supporte la 4K, même deux écrans 4K.

En fait, le Raspberry Pi 4 est un changement radical avec des améliorations tant attendues en matière de puces, de mémoire et de connectivité. Ce qui devraient répondre aux attentes des utilisateurs. De plus, un pack d’accessoires optionnel le transformera en un PC de bureau plug-and-play.

La version 4 conserve les mêmes objectifs. Tout d’abord, le prix est identique aux versions précédentes, environ 38 €. De plus, il est petit, l’équivalent de deux paquets de cartes. Enfin, il offre une grande connectivité. Les objectifs de la Fondation Raspberry sont toujours là, fournir à moindre coût un PC pour programmer.

Les améliorations du Raspberry Pi 4 model B

L’amélioration la plus importante est l’adoption de la puce BCM2711 de Broadcom. Cette dernière comprend quatre cœurs ARM Cortex-A72 fonctionnant à 1,5 GHz. Ce qui est plus rapides et plus performants que les quatre cœurs Cortex-A53 de 1,2-1,4 GHz présents dans les cartes Raspberry Pi 3.

améliorations du Raspberry Pi 4 model B

Grâce aux améliorations apportées à la puce, le Pi 4 peut décoder des vidéos 4K à 60 images par seconde en utilisant les codecs HEVC / H.265. Mais il peut aussi générer des graphiques OpenGL ES 3.0. Et piloter un ou deux moniteurs 4K, à 60 images par seconde sur un moniteur ou à 30 images par seconde pour deux écrans.

Pour la première fois, les utilisateurs ont également le choix entre trois configurations de mémoire vive (1 Go, 2 Go ou 4 Go). Pour chaque Giga supplémentaire, il faudra ajouter 10 €.

Les objectifs du Respberry Pi 4

« L’objectif de Raspberry Pi 4 est de rendre une expérience PC multimédia riche accessible à tout le monde», a expliqué le cofondateur de Raspberry Pi, Eben Upton. « En offrant un niveau de performance » qui répond « à la plupart des utilisateurs». Eben Upton précise qu’ils ont pu le faire pour un dixième du coût d’un PC de bureau traditionnel.

En fait, la plupart des améliorations de la connectivité raviront les utilisateurs passés et futurs de Pi. Deux des quatre ports USB 2.0 précédents ont été mis à niveau vers USB 3.0. Le port d’alimentation micro-USB a été remplacé par USB-C, cependant il nécessite toujours au moins 3 A de puissance. Par ailleurs, le port Ethernet à 300 Mbit/s offre désormais des performances en gigabits. Enfin, le Bluetooth a été mis à niveau de la version 4.2 à la version 5, tandis que le Wi-Fi reste en 802.11ac bibande.

Le port HDMI unique, que l’on trouve sur les précédentes versions,  est remplacé par deux ports micro HDMI pour prendre en charge deux moniteurs 4K. Pour les anciens propriétaires de Raspberry, il faut donc s’équiper de nouveaux boitiers. Mais aussi d’alimentation et des câbles micro-HDMI moins courants pour accompagner le Pi 4.

Il reste un port pour casque stéréo. Enfin l’en-tête GPIO classique à 40 broches reste compatible avec les précédentes cartes Pi.

A lire aussi :

GeeKanJi
100% digital, développement et technologie. Qui se connectera, verra! N'hésitez pas à me suivre sur Twitter.

A lire

Laissez un commentaire