Netflix voit Fortnite comme son principal concurrent

Alors que les revenus de Netflix augmentent de plus d’un quart, le géant du divertissement a déclaré son principal concurrent était Fortnite

Netflix dit que son plus concurrent est Fortnite

Fortnite le plus gros concurrent de Netflix ? C’est une manière de voir qui peut surprendre, mais dans le cas de ces deux géants, il y a une certaine logique.

En fait Fortnite et Netflix sont tous deux des succès phénoménaux. 80 millions de joueurs de Fortnite et 130 millions d’abonnés Netflix. Et tous deux sont des divertissements, une soirée passée devant Fortnite est potentiellement une soirée perdue pour Netflix. Finalement au cours d’une journée, nous avons un temps limité pour les divertissements.

C’est pourquoi des succès comme Fortnite ou Netflix peuvent aussi être néfastes pour l’industrie, les parts de marché restantes sont de plus en plus petites.

Mais revenons à notre sujet, Fortnite est-il un véritable concurrent de Netflix ? C’est une question surprenante au premier abord, mais définitivement Fortnite est bien une menace pour Netflix.

Netflix grignote le temps de télévision, le temps mobile et Fortnite

Netflix vient d’annoncer ses derniers résultats financiers, où il avait réalisé l’équivalent de 4,2 milliards de dollars au cours des trois derniers mois, en hausse de 27% par rapport à la même période de l’année dernière (en grande partie grâce à Bird Box, apparemment).

« Aux États-Unis, nous gagnons environ 10% du temps d’écran de télévision et un peu moins sur le temps d’écran mobile. Dans d’autres pays, nous obtenons un pourcentage moins élevé de temps d’écran en raison de la moindre pénétration de notre service », ont-ils déclaré aux investisseurs.

« Nous gagnons du temps d’écran de consommation, à la fois sur mobile et sur télévision. Nous rivalisons avec Fortnite (et perdons contre) plus que HBO. Lorsque YouTube a connu une baisse globale de son trafic pendant quelques minutes en octobre, le nombre de nos consultations et de nos inscriptions a augmenté sur cette même période. »

« Sur un marché très fragmenté, des milliers de concurrents cherchent à divertir les consommateurs et il existe peu d’obstacles à l’entrée pour ceux qui ont une grande expérience ».

Fortnite domine financièrement l’industrie du jeu vidéo

Comme la plupart des sociétés de jeux vidéo, le studio de développement de Fortnite, Epic Games, ne dit pas exactement combien il gagne. Mais un récent rapport de TechCrunch a suggéré qu’il avait réalisé un profit équivalent à 3 milliards de dollars l’an dernier.

D’autres estimations, décrites par GamesIndustry.biz, suggèrent qu’ils ont généré 2,4 milliards de dollars de revenus numériques uniquement. Fortnite est bien entendu gratuit, donc tout cela est lié aux microtransactions et à l’achat des passes de combat.

Fortnite est clairement au dessus du lot pour le moment, malgré une légére baisse de popularité. Alors que son rival PlayerUnknown a enregistré une augmentation de 19% de ses revenus numériques l’année dernière, à 1,028 milliard de dollars. Et cela n’inclut pas la version mobile, très populaire en Chine.

En termes de jeux payants, PUBG était en fait le numéro un devant les 1890 millions de dollars de FIFA 18.

Le top 10 des jeux payants, bien en dessous de Fortnite et Netflix

En consultant le top 10 des jeux payants ci-dessous, vous pourrez vous faire une idée de l’argent réel que l’on gagne dans le monde des jeux vidéo pour consoles et sur PC. Et pourquoi tant d’éditeurs apprécient les microtransactions…

  1. PlayerUnknown’s Battlegrounds, Bluehole – $1.028 milliards
  2. FIFA 18, Electronic Arts – $790 millions
  3. Grand Theft Auto V, Take-Two Interactive – $628 millions
  4. Call of Duty: Black Ops IIII, Activision Blizzard – $612 millions
  5. Red Dead Redemption 2, Take-Two Interactive – $516 millions
  6. Call of Duty: WWII, Activision Blizzard – $506 millions
  7. FIFA 19, Electronic Arts – $482 millions
  8. Monster Hunter: World, Capcom – $467 millions
  9. Tom Clancy’s Rainbow Six Siege, Ubisoft – $440 millions
  10. Overwatch, Activision Blizzard – $429 millions

A lire aussi :

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire