test Samsung S95C QD-OLED
|

Test Samsung S95C : des couleurs plus éclatantes

Le test du Samsung S95C OLED dévoile des améliorations notables et des changements de design avec l’ajout d’un boitier déporté pour la connectique. Il s’agit du téléviseur haut de gamme OLED de la gamme 2023 de Samsung et remplace le modèle S95B OLED de 2022. Le design a été modifié par rapport à la version 2022. Le boitier externe Slim One Connect de Samsung est conservé et le design est encore plus fin.

Le téléviseur est alimenté par le processeur quantique neuronal 4k de Samsung, introduit pour la première fois en 2022. Il offre une très bonne mise à l’échelle et des traitements vidéo optimisés scène par scène. Avec un taux de rafraîchissement rapide de 144 Hz pour les jeux sur PC et la prise en charge de la bande passante HDMI 2.1 sur les quatre ports, il répond aux attentes des joueurs. Comme les autres téléviseurs Samsung, il utilise l’interface intelligente Tizen OS propriétaire de Samsung, qui offre une large sélection d’applications et de jeux.

Nous avons tellement parlé de la technologie QD-OLED qu’il est facile d’oublier que la toute première télévision QD-OLED a été mise en vente il y a juste un an avec le Samsung S95B. Cette première version a créé l’événement lorsqu’elle est arrivée sur le marché, grâce à sa combinaison des avantages de l’OLED, des couleurs plus vives du QLED et d’une augmentation de la luminosité.

Test Samsung S95C

Samsung S95C

Samsung semble miser un peu plus sur l’OLED, en doublant le nombre de modèles dans sa gamme 2023. C’est peut-être une façon pour la marque d’anticiper l’avenir, tout en continuant à proposer une plus large sélection de dalle Mini LED. Cependant cette répartition devrait changer dans les années à venir.

Présentation du Samsung S95C

Samsung S95C
Voir le test complet

Samsung S95C

Les plus :

  • Un contraste quasi-infini
  • Noirs parfaits
  • Excellente gestion des reflets
  • Couleurs incroyablement lumineuses
  • Une suppression automatique des saccades quelle que soit la source
  • Angle de vision exceptionnellement large
  • Bonne luminosité maximale en SDR
  • Gamme de couleurs très étendue en HDR

Les moins :

  • Limitation automatique de la luminosité (ABL) aggressive, qui peut être distrayante sur de grandes zones lumineuses
  • Absence de prise en charge du DTS passthrough et du Dolby Vision
  • Couleurs trop vives en mode « Game »
  • Temps de réponse rapide entraînant un scintillement perceptible
  • Prix

Le Samsung S95C OLED est un téléviseur exceptionnel pour profiter des films en HDR. Son rapport de contraste quasi-infini permet d’afficher des noirs intenses et profonds dans une pièce sombre, sans créer d’effets indésirables ou de halos autour des zones lumineuses de l’image.

La palette de couleurs est incroyablement vaste, offrant des teintes lumineuses et éclatantes. Les scènes sont restituées à la luminosité souhaitée par le créateur du contenu. En outre, la gestion remarquable des dégradés HDR réduit considérablement les effets de bandes en HDR.

L’un des points forts de la S95C OLED est sa performance en matière de gaming. Elle offre un taux de rafraîchissement rapide de 144 Hz pour le gaming sur PC et prend en charge la bande passante HDMI 2.1 sur ses quatre ports. Comme les autres téléviseurs Samsung, elle utilise l’interface intelligente Tizen OS de la marque, proposant une vaste sélection d’applications et de jeux.

Son video1490€Voir Offre
Darty1490€Voir Offre
Fnac1490€Voir Offre
Rue Du Commerce1537€Voir Offre
Cdiscount1542€Voir Offre
Rakuten1587€Voir Offre
Meilleurs prix Samsung TQ55S95C OLED (55 pouces)
Fnac1690€Voir Offre
Rue Du Commerce1972€Voir Offre
Amazon1986€Voir Offre
Darty1990€Voir Offre
Meilleurs prix Samsung TQ65S95C OLED (65 pouces)
Cdiscount2899€Voir Offre
Amazon2969€Voir Offre
Fnac3537€Voir Offre
Darty3537€Voir Offre
Rakuten3537€Voir Offre
Meilleurs prix Samsung TQ77S95C OLED (77 pouces)

Design

Le Samsung S95C arbore un design sophistiqué qui s’harmonise aisément avec n’importe quel intérieur. Son socle central élégant occupe un minimum d’espace, tandis que l’utilisation du boîtier externe Slim One Connect par Samsung pour les entrées assure une épaisseur homogène, comparable à celle du LG G3 OLED.

Le socle central, à la fois robuste et compact, maintient efficacement le téléviseur en place, malgré quelques légères oscillations dues à la taille importante de l’écran. Le support élève l’écran à 8,5 cm au-dessus de la surface sur laquelle il repose, permettant ainsi de positionner la plupart des barres de son devant le téléviseur sans obstruer la vue.

Samsung S95C finesse

L’arrière du Samsung S95C OLED se distingue nettement de celui du modèle S95B OLED 2022. Samsung a opté pour le déplacement des entrées vers un boîtier externe Slim One Connect, ce qui permet de positionner ce dernier à distance de l’écran. Cette fonctionnalité offre une grande polyvalence, puisque vous pouvez choisir de laisser le boîtier d’entrée sur votre meuble, de le fixer à l’arrière du téléviseur ou sur le socle. En revanche, il n’y a pas de clips ou autres dispositifs pour faciliter la gestion des câbles.

Dès le déballage pour le test, le Samsung S95C brille par la qualité de sa fabrication. Le châssis a été repensé avec une épaisseur plus homogène, ce qui confère à l’appareil une apparence plus solide et réduit le risque de courbure, un problème rencontré sur le Samsung S95B OLED.

Samsung S95C semi profil

Luminosité du Samsung S95C

Voici une synthèse des niveaux de luminosité obtenus lors du test du téléviseur Samsung S95C en SDR (Standard Dynamic Range) et HDR (High Dynamic Range) :

SDR :

  • Luminosité maximale en scène réelle : 389 cd/m²
  • Luminosité maximale et soutenue pour différentes fenêtres : 641 cd/m² (2% et 10%), 638 cd/m² (25%), 307 cd/m² (50%) et 252 cd/m² (100%)

HDR :

  • Luminosité pour différentes scènes: 1,066 cd/m², 752 cd/m² et 252 cd/m²
  • Luminosité maximale et soutenue pour différentes fenêtres: 1,351 cd/m² (2%), 1,346 cd/m² (10%), 628 cd/m² (25%), 319 cd/m² (50%) et 258 cd/m² (100%)

En résumé, ce téléviseur offre une bonne luminosité en SDR, avec des pics de luminosité plus élevés pour les fenêtres plus petites (2%, 10% et 25%). En HDR, la luminosité atteint des niveaux plus élevés, en particulier pour les fenêtres de 2% et 10%, ce qui est essentiel pour afficher les sources de lumière et reflets dans l’image.

Qualité d’image en SDR

Le Samsung S95C OLED offre un rapport de contraste presque infini grâce à sa technologie OLED auto-émissive, sans effet de flou autour des hautes lumières ou des sous-titres dans les scènes sombres. Il présente un léger écrasement des noirs en SDR, mais les détails dans les ombres restent bien visibles. Le mode « Jeu » n’impacte pas le contraste ni la saturation des noirs.

Ce téléviseur possède une bonne luminosité en mode SDR, bien qu’elle varie selon les scènes en raison du limiteur automatique de luminosité (ABL). Cela peut être particulièrement gênant lors de la visualisation de sports avec des surfaces de jeu très lumineuses. La désactivation de l’ABL réduit également la luminosité maximale.

La luminosité du Samsung S95C peut être limitée pour éviter une surchauffe lors de l’affichage de grandes scènes lumineuses. Les tests ont montré que dans des conditions de température normale, la luminosité n’était pas limitée lors de l’affichage de contenu mixte. Cependant, dans un environnement chaud, mal ventilé ou humide, la luminosité maximale risque d’être limitée.

Qualité d’image en HDR

Le Samsung S95C offre une luminosité maximale impressionnante en HDR. Cependant, en raison du limiteur automatique de luminosité (ABL) agressif du téléviseur, les grandes scènes lumineuses sont nettement moins éclatantes que les petites lumières spéculaires. Le téléviseur ne parvient pas non plus à maintenir les hautes lumières, la luminosité atteignant rapidement son sommet avant de diminuer presque instantanément.

Si les variations de luminosité vous dérangent, vous pouvez désactiver la luminosité maximale en HDR, mais cela réduit considérablement la luminosité maximale, faisant perdre aux hautes lumières leur éclat en HDR.

En utilisant les modes ‘FILMMAKER’ et ‘Movie’ en HDR, le Samsung S95C OLED affiche les contenus avec une remarquable précision de la luminosité et respecte ainsi l’intention du réalisateur. Cependant, il y a une coupure nette de la luminosité du téléviseur pour les contenus masterisés à 600 et 1000 cd/m². Cela entraîne une légère diminution de la luminosité dans les scènes très lumineuses.

Le Samsung S95C OLED gère remarquablement les dégradés en HDR, malgré quelques défauts mineurs qui ne sont visibles qu’avez des contenus de test.

Cependant, Samsung ne supporte toujours pas le Dolby Vision, mais il est compatible avec le HDR10+, qui est assez similaire dans l’ensemble, bien que sa prise en charge ne soit pas aussi généralisée.

Rendu des couleurs

C’est sans aucun doute le point fort de ce téléviseur, les couleurs sont riches et éclatantes. Le test du Samsung S95C affiche d’excellents résultats, le volume colorimétrique est remarquable. Grâce à son panneau QD-OLED, il reproduit avec précision les couleurs sombres et saturées, tout en affichant des couleurs vives et éclatantes. Cela constitue l’un des principaux atouts des panneaux QD-OLED par rapport aux panneaux WOLED tels que le LG C3 OLED.

Le Samsung S95C bénéficie d’une palette de couleurs extrêmement étendue. Il est capable d’afficher l’ensemble de l’espace colorimétrique DCI-P3 (99%) utilisé par la majorité des contenus HDR. La couverture de l’espace colorimétrique Rec. 2020 à 89% est plus limitée et le mappage des tons affiche quelques imprécisions en particulier avec des couleurs hautement saturées. Cependant cette norme est plus exigeante et également moins utilisée.

Lors du test du Samsung S95C, nous avons utilisé les paramètres « Auto » et « Natif » de l’espace colorimétrique. Le paramètre « Auto » ne fonctionne pas correctement, il utilise le mauvais espace colorimétrique dans certains cas. Le mode « Natif » donne de meilleurs résultats lorsque vous regardez du contenu HDR.

Ce paramètre permet d’obtenir la palette de couleurs la plus large que le téléviseur peut afficher. Il y a cependant quelques défauts et de nombreuses couleurs semblent sursaturées. Le paramètre « Auto » limite ce phénomène, mais il n’affiche pas autant de couleurs.

La calibration du Samsung S95C

Avec les réglages par défaut, le Samsung S95C OLED offre une excellente précision en SDR. La balance des blancs est remarquable, sans problème majeur, et la courbe gamma est parfaite. La majorité des couleurs sont bien rendues, à part quelques défaut dans les rouges, mais cela reste peu perceptible. La température des couleurs est très proche de l’objectif visé.

Après calibration, le test du Samsung S95C OLED affiche une précision exceptionnelle, sans problèmes notables.

Uniformité de la dalle du S95C

Le Samsung S95C affiche une excellente uniformité des gris. Les variations de luminosité sont minimes sur l’ensemble de l’écran, ce qui convient parfaitement à tous types de contenu. Grâce à la capacité des OLED de désactiver des pixels individuellement, le Samsung S95C offre une parfaite uniformité des noirs, sans effets de halo ou de blooming gênants autour des zones lumineuses de l’écran dans les scènes sombres.

Les angles de vision

C’est un point souvent négligé lors de l’achat, pourtant il a un impact fort que le confort de visionnage. Le test des angles de vision du Samsung S95C est tout simplement excellent, les angles sont exceptionnellement larges. A 70°, l’image reste lumineuse et précise. Vous pouvez vous déplacer autour du téléviseur et bénéficier d’une image homogène.

Le traitement anti-reflet

Le Samsung S95C possède un excellent traitement contre les reflets. Cependant comme le Samsung S95B OLED de 2022, il présente quelques imperfections. Le revêtement antireflet brillant diminue considérablement l’intensité des reflets directs, mais en l’absence de polariseur, le téléviseur affiche une teinte rosée sur les reflets lumineux.

Pour profiter pleinement de ses capacités dans une pièce sombre et avec des contenus sombres, il est préférable d’éviter les reflets directs.

Structure de sous-pixels unique

Le Samsung S95C emploie une structure de sous-pixels unique, comme son prédécesseur le S95B. Plutôt que d’avoir les trois sous-pixels alignés, chaque pixel forme un triangle, avec le sous-pixel vert le plus grand au sommet. Cela a un impact lors de l’affichage de contenu contenant des lignes horizontales et est particulièrement problématique lorsqu’il est utilisé comme moniteur PC.

En utilisation comme écran PC, la netteté du texte est tout juste acceptable. De plus, l’ajustement ClearType de Windows n’a toujours pas de mise à jour pour améliorer ce point. Pourtant les écrans PC QD-OLED sont de plus nombreux et rencontrent un vrai succès, malgré des tarifs élevés.

Il y a néanmoins un moyen pour obtenir une meilleure clarté du texte, pour se faire il est nécessaire d’utiliser un logiciel tiers : BetterClearTypeTuner ou encore MacType. Pour de meilleurs résultats, nous vous recommandons MacType que nous avons utilisé lors de ce test du Samsung S95C, cependant il est plus complexe que BetterClearTypeTuner. Vous trouverez plus d’informations sur sa configuration spécifique pour un écran QD-OLED avec ce lien.

Après configuration de MacType, la clarté du texte est alors excellente, comme un écran LCD de qualité. Cependant MacType n’est pas compatible avec toutes les applications. Par exemple l’explorateur de fichier Windows est pris en charge et affiche une très bonne clarté du texte. Les applications Office sont également prises en charge. En revanche, les navigateurs Web ne sont pas pris en charge ou alors partiellement. Néanmoins, il est possible de trouver des paramétrages spécifiques pour certains navigateurs, mais nous n’avons poussé l’exploration plus loin.

Temps de réponse et flou de mouvement

Le Samsung S95C possède un temps de réponse quasi instantané, ce qui se traduit par des mouvements extrêmement nets, sans flou derrière les objets en déplacement rapide. En raison des caractéristiques et des fonctionnalités de la technologie OLED, un léger flou de mouvement est perceptible lors des jeux à 60 Hz, mais il est quasiment imperceptible à des taux de rafraîchissement plus élevés.

Le Samsung S95C offre une fonction d’insertion d’images noires (BFI), elle permet de réduire le flou de mouvement causé par le temps de réponse quasi instantané du téléviseur. Cette fonction peut insérer des images noires mais uniquement à un taux de rafraîchissement de 60 Hz. Cependant, elle n’a pas d’utilisé à 120Hz, puisque le flou de mouvement n’est quasiment pas visible.

Ce téléviseur dispose également d’une fonction d’interpolation des mouvements qui améliore la netteté des mouvements à 30 ou 60 Hz. Elle fonctionne bien dans les scènes lentes, mais dans les scènes d’action rapide, elle a du mal à suivre, et des artefacts et des halos sont perceptibles.

Malheureusement, en raison du temps de réponse extrêmement rapide de ce téléviseur, les mouvements lents et les panoramiques peuvent apparaitre saccadés.

Les fonctionnalités Gaming du Samsung S95C

Le Samsung S95C OLED est compatible avec la technologie de taux de rafraîchissement variable (VRR) pour minimiser le déchirement d’image. Cette technologie fonctionne efficacement sur une large plage de taux de rafraîchissement, y compris les taux de rafraîchissement faibles, car elle prend en charge la compensation de faible taux de rafraîchissement (LFC).

De plus, il est compatible avec les trois types de VRR (HDMI VRR, FreeSync et G-Sync), assurant une compatibilité totale avec toutes les sources qui supportent la technologie VRR. Samsung offre une excellente implémentation de cette fonctionnalité, lors du test du S95C nous n’avons rencontré aucun disfonctionnement, que ce soit sur console ou PC.

Ce téléviseur offre une latence ou Input Lag extrêmement faible, garantissant une expérience de jeu très réactive. Le délai entre vos actions avec votre manette ou votre souris et l’action à l’écran est très faible (4,3 ms à 144Hz, 5 ms à 120 Hz et 9,5 ms à 60 Hz). Avec la fonctionnalité d’insertion d’image noire (BFI) activée à 60 Hz (mode « Game », « Game Motion Plus » activé et « Clear Motion » activé), le décalage d’entrée est de 28 ms.

Le Samsung S95C prend en charge toutes les résolutions courantes jusqu’à 4k @ 144Hz. Les signaux Chroma 4:4:4 sont correctement affichés dans toutes les résolutions supportées, ce qui est important pour la netteté du texte. Les signaux 4k @ 120Hz sont correctement affichés, sans dégradation de la résolution ni autres problèmes.

Ce téléviseur est entièrement compatible avec la PlayStation 5. Il prend en charge le mode Auto Low Latency, vous n’avez donc pas besoin de passer en mode « Jeu » pour obtenir une latence plus faible.

Ce téléviseur est également entièrement compatible avec les systèmes Xbox Series S|X. En revanche, il n’y pas de support du Dolby Vision, pourtant supporté par la console.

Boitier One Connect déporté - Samsung S95C

Conclusion du test sur la Samsung S95C

Samsung S95C
Voir le test complet

Samsung S95C

Les plus :

  • Un contraste quasi-infini
  • Noirs parfaits
  • Excellente gestion des reflets
  • Couleurs incroyablement lumineuses
  • Une suppression automatique des saccades quelle que soit la source
  • Angle de vision exceptionnellement large
  • Bonne luminosité maximale en SDR
  • Gamme de couleurs très étendue en HDR

Les moins :

  • Limitation automatique de la luminosité (ABL) aggressive, qui peut être distrayante sur de grandes zones lumineuses
  • Absence de prise en charge du DTS passthrough et du Dolby Vision
  • Couleurs trop vives en mode « Game »
  • Temps de réponse rapide entraînant un scintillement perceptible
  • Prix

Comme le montre ce test du Samsung S95C, il s’agit d’un excellent téléviseur OLED. C’est une légère amélioration par rapport à la première génération, le Samsung S95B OLED. Il offre une luminosité et des couleurs supérieures aux modèles WOLED de LG et Sony, mais il lui manque toujours un polariseur et l’écran présente une légère teinte violette dans une pièce lumineuse. Globalement, c’est un téléviseur impressionnant qui surpasse la majorité des modèles concurrents dans la même gamme de prix. Il propose de nombreuses fonctionnalités, très bien implémentées, et offre une qualité d’image fantastique.

Dans l’ensemble, le Samsung S95C est un téléviseur exceptionnel pour toutes les utilisations. Les films sont magnifiques dans une pièce sombre grâce à son rapport de contraste presque infini, avec des noirs profonds et homogènes et des hautes lumières brillantes. Les contenus HDR sont éclatants et réalistes grâce à sa large gamme de couleurs et à son pic de luminosité élevé en HDR.

Ce téléviseur est également idéal pour regarder des émissions en plein jour grâce à son pic de luminosité élevé et à sa très bonne gestion des reflets, et les sports sont fantastiques grâce à son excellente uniformité et à son temps de réponse rapide.

Pour les jeux, sa faible latence et son temps de réponse presque instantané offre d’excellentes conditions. Il propose également une gamme impressionnante de fonctionnalités de jeu, y compris la bande passante HDMI 2.1 sur les quatres ports et la prise en charge du taux de rafraîchissement variable.

Si le boitier One Connect ne représente pas d’intérêt pour vous, nous vous conseillons le Samsung S90C. Ce dernier affiche des performances similaires mais pour un prix plus attractif.

Meilleurs prix Samsung S95C

Son video1490€Voir Offre
Darty1490€Voir Offre
Fnac1490€Voir Offre
Rue Du Commerce1537€Voir Offre
Cdiscount1542€Voir Offre
Rakuten1587€Voir Offre
Meilleurs prix Samsung TQ55S95C OLED (55 pouces)
Fnac1690€Voir Offre
Rue Du Commerce1972€Voir Offre
Amazon1986€Voir Offre
Darty1990€Voir Offre
Meilleurs prix Samsung TQ65S95C OLED (65 pouces)
Cdiscount2899€Voir Offre
Amazon2969€Voir Offre
Fnac3537€Voir Offre
Darty3537€Voir Offre
Rakuten3537€Voir Offre
Meilleurs prix Samsung TQ77S95C OLED (77 pouces)

Alternatives au Samsung S95C

  • Samsung S90C OLED : le S90C appartient également à la gamme TV OLED 2023 de Samsung. Nous attendons encore plus d’informations sur ce téléviseur, il devrait avoir la même dalle que la S95C mais sans le boitier déporté. Cependant, il n’est pas encore certains que les pics de luminosité soient identiques au S95C. Il reste une bonne option si le budget du S95C vous semble trop élevé.
  • LG G3 OLED : Le LG G3 OLED et le Samsung S95C OLED sont deux téléviseurs OLED exceptionnels avec des performances similaires, chacun ayant un léger avantage sur l’autre dans certains aspects. Le LG G3 est le téléviseur OLED le plus lumineux des deux, offrant une luminosité maximale supérieure au S95C en HDR, et il est également plus performant en SDR lorsque le contenu lumineux occupe une grande partie de l’écran. En revanche, la luminosité du G3 baisse en mode jeu, ce qui n’est pas le cas du S95C. Le S95C est capable de produire des couleurs beaucoup plus vives dans l’ensemble grâce à sa dalle QD-OLED. Le S95C prend en charge la 4k à 144 Hz, alors que le G3 se limite au 120 Hz. Côté format HDR, le LG G3 est compatible Dolby Vision, mais pas HDR10+, c’est l’inverse pour le Samsung. Il convient de noter que le LG G3 OLED prend désormais en charge les formats audio DTS, ce qui peut être important si vous écoutez fréquemment des DVD ou des Blu-ray encodés avec des pistes audio DTS.
  • Samsung S95B OLED : les performances et la qualité d’image du S95B et du S95C OLED sont très proches. Le S95C offre une luminosité supérieure, un meilleur traitement contre les reflets, des couleurs plus riches et prend en charge officiellement un taux de rafraîchissement de 144 Hz. De plus, le S95C arbore un design plus moderne et une meilleure qualité de construction, il profite également d’un boîtier externe Slim One Connect.
  • Sony A95K OLED : le Samsung S95C OLED et le Sony A95K OLED proposent des expériences globalement similaires. En revanche, le Sony offre une meilleure expérience pour le home cinéma, car il prend en charge le Dolby Vision, les formats audios plus sophistiqués tels que le DTS et des couleurs plus justes. Le Samsung affiche des couleurs plus éclatantes et pics de luminosité plus élevés.
  • LG C2 OLED : le Samsung S95C OLED surpasse légèrement le LG C2 OLED. Ses couleurs sont nettement plus éclatantes, elles apparaissent plus vibrantes et réalistes en HDR. De plus le S95C atteint une luminosité légèrement supérieure, permettant aux objets lumineux de se démarquer davantage. Mis à part cela, les deux téléviseurs offrent une qualité d’image exceptionnelle et disposent d’une vaste gamme de fonctionnalités de jeu et de fonctionnalités intelligentes. Le LG C2 est en revanche plus abordable.
  • LG G2 OLED : le Samsung S95C OLED se distingue légèrement par rapport au LG G2 OLED. Le Samsung présente des couleurs plus éclatantes qui paraissent plus vibrantes et réalistes en HDR. Hormis cela, les deux téléviseurs offrent une qualité d’image exceptionnelle, surtout dans une pièce sombre.

Si vous appréciez nos articles, ne manquez les prochains en vous abonnant à Cosmo Games sur Google News, vous pouvez également nous suivre sur X (ex Twitter). C'est un excellent moyen pour nous soutenir. De même, n'hésitez pas à partager vos réactions, commentaires ou remarques dans les commentaires, afin d'enrichir le contenu, de mieux comprendre et intégrer les différents points de vue.

Publications similaires

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest

0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires