G-Sync, c’est quoi ? Avantages et Inconvénients de la technologie Nvidia

Nvidia G-Sync, efficace mais un budget conséquent !

G-Sync c'est quoi - Avantages et Inconvénients de la technologie Nvidia

G-Sync est la technologie de Nvidia. Une fréquence de rafraîchissement d’image dynamique pour une qualité d’image supérieure. Mais est-ce que ça vaut le coup ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? FreeSync ou G-Sync ? Quel est le prix à payer pour en profiter ?

Vous avez certainement entendu parler de G-Sync, mais souvent les avis sur les bénéfices sont partagés. Que ce soit la technologie Nvidia ou FreeSync d’AMD, l’objectif de ces technologies est de synchroniser la fréquence de rafraîchissement de l’écran ou télévision avec celle de la carte graphique. Afin de réduire ou supprimer les saccades, tremblements et déchirures d’image (Tearing).

Suite à l’annonce de Nvidia au CES 2019, le G-Sync pourra être activé sur des écrans FreeSync à partir du 15 janvier 2019

Par ailleurs, avant d’aller plus loin sur ce sujet, vous pouvez consulter notre guide des écrans 4K ou encore notre article pour bien choisir votre écran PC. Ce qui devrait vous donner une idée sur les moniteurs actuellement disponibles sur le marché. De plus, ce sera l’occasion de constater les différences de prix entre la technologie d’AMD et celle de Nvidia.

Nvidia G-Sync, c’est quoi ?

Tout d’abord, les moniteurs standard fonctionnent à une fréquence de rafraîchissement fixe. Ce qui signifie qu’ils fonctionnent à la même vitesse (fréquence) tout le temps. Par exemple de nombreux écrans sont à 60 Hz, c’est à dire 60 images par secondes (ou FPS).

Alors que les cartes graphiques (GPU) ne fonctionnent pas avec une fréquence d’image fixe. Les scénes 3D sont plus ou moins compliquées à calculer, ainsi le nombre d’images calculées à la seconde est variable. C’est pourquoi la fréquence d’image, le nombre d’images à la seconde, varie en sortie de votre carte graphique.

Ainsi, un processeur graphique peut (et produit souvent) des images plus rapidement ou plus lentement que le moniteur ne peut afficher ces mêmes images.
En fait, cette différence entre les images rendues et les images affichées entre votre GPU et votre moniteur crée une déchirure de l’image. Comme le montre l’image ci-dessous, le défaut d’alignement des bâtiments, c’est le « Screen Tearing».

G-Sync - déchirure d'image ou Screen TearingLorsque votre GPU crée des images (images par seconde ou FPS) à un taux inférieur à la fréquence de rafraîchissement de votre moniteur, celui-ci affiche l’image suivante avant son rendu complet. Lorsque le nombre d’images par seconde de votre processeur graphique est supérieur à la fréquence d’actualisation de votre moniteur, celui-ci commencera à afficher l’image suivante avant la fin de l’affichage de l’image précédente.

Dans ces deux cas, vous voyez, en tant qu’utilisateur, ce que l’on appelle la déchirure d’image (Screen Tearing). Car vous avez l’impression que votre image est déchirée.

VSync contre le déchirement mais avec des saccades et de l’Input Lag

VSync est une fonctionnalité qui corrige le déchirement de l’image. En fait, il oblige la carte graphique à produire des images au même rythme que le moniteur en limitant le nombre d’images en mémoire. Cela élimine efficacement les déchirures d’écran. Cependant, cela crée d’autres problèmes commun les saccades et la latence (input lag).

Même si la carte graphique ne dépasse jamais la fréquence de rafraîchissement du moniteur, les cartes graphiques ne produisent pas les images à une cadence fixe. Mais elles peuvent éventuellement tomber en dessous de la fréquence fixe du moniteur. Et les saccades se produisent lorsque votre carte graphique ne parvient pas à suivre le taux de rafraîchissement du moniteur et que celui-ci doit attendre le rendu de l’image suivante. Il crée alors ce qui ressemble à un «bégaiement», une saccade, perceptible côté utilisateur.

Le G-Sync pour corriger saccades, déchirement et Input Lag

G-Sync résout à la fois le problème de déchirure d’image (Screen Tearing) et des saccades. Comme vous l’avez peut-être déjà deviné, plutôt que de limiter la cadence de la carte graphique pour qu’elle ne dépasse pas la fréquence de rafraîchissement du moniteur, la technologie G-Sync de NVIDIA permet au moniteur de fonctionner à une fréquence variable correspondant au nombre d’images en sortie de la cartes graphique.

Le G-Sync pour corriger saccades, déchirement et Input Lag

Ainsi, avec un moniteur G-Sync, si votre carte graphique produit 75 images par seconde (FPS), votre moniteur fonctionnera à une fréquence de rafraîchissement de 75 Hz. Si vous rencontrez une situation plus exigeante dans un jeu qui nécessite une diminution de la vitesse d’affichage de votre carte graphique, alors G-Sync changera la fréquence de rafraîchissement de votre écran. Ceci, afin qu’elle corresponde à la nouvelle fréquence d’affichage utilisée par le processeur graphique.

Cela élimine le déchirement de l’écran et le bégaiement et donne une sensation de fluidité et de netteté dans les jeux.

Nvidia G-Sync, les inconvénients

Bien que la technologie G-Sync de NVIDIA fonctionne bien et que, dans l’ensemble, elle remplit son objectif. Elle n’est pas sans inconvénients.

Actuellement, les utilisateurs rencontrent deux problèmes principaux avec G-Sync: le coût et la compatibilité.

Nvidia G-Sync, les inconvénients

Contrairement à d’autres technologies de fréquence d’images variable (telles que Freesync d’AMD), G-Sync de NVIDIA a d’abord était une solution uniquement matérielle. Cela signifie que plutôt que d’utiliser un logiciel pour forcer le moniteur à utiliser une fréquence de rafraîchissement variable, les moniteurs G-Sync ont en fait un circuit Nvida installé. Ce dernier leur permet de fonctionner à une fréquence de rafraîchissement variable en fonction du GPU.

Faire en sorte que les fabricants d’écrans mettent en œuvre des puces G-Sync dans leurs écrans et les rendent compatibles augmente le coût de ces écrans. Lorsque vous comparez deux moniteurs avec des fonctionnalités identiques, l’un avec G-Sync et l’autre FreeSync, alors le moniteur G-Sync coûtera beaucoup plus cher que l’autre moniteur.

Mais comme annoncé par Nvidia au CES 2019, une nouvelle norme G-Sync Compatible est ajouté. Ce qui fait trois version pour la technologie de Nvidia :

  • G-Sync Ultimate (anciennement G-Sync HDR)
  • G-Sync : Ce qui signifie que le moniteur contient la puce de Nvidia
  • Compatible G-Sync  : Le moniteur ne contient pas la puce Nvidia. Mais le G-Sync est activé par défaut. Ce label signifie que le moniteur a la technologie FreeSync ou Adaptiv Sync, et que les tests réalisés par Nvidia ont été concluant.
  • En fait, on peut même ajouter une quatrième version. Puisque Nvidia a annoncé que le G-Sync pourrait aussi être activé manuellement. Ceci sur les moniteurs FreeSync qui n’ont pas réussis le test ou ceux qui n’ont pas encore été testés.

Les normes G-Sync - Ultimate, G-Sync et compatible

G-Sync Compatible, c’est quoi ?

Ce label indique que l’écran FreeSync ou Adaptiv Sync a passé avec succès les tests de Nvidia. Le G-Sync sera alors automatiquement activé par la carte graphique.

Plus précisément, cela signifie que le moniteur ne présente pas d’objets masqués, clignotants, scintillants, fantômes ou autres lors de jeux avec le VRR (Variable Refresh Rate, la fréquence variable). Ils confirment également que le moniteur peut fonctionner avec le VRR à n’importe quelle cadence d’image en prenant en charge une plage de VRR d’au moins 2,4 pour 1 (par exemple 60Hz-144Hz). Enfin le dernier critère est qu’il doit offrir au joueur une expérience transparente en activant le VRR par défaut.

G-Sync avec un GPU AMD ?

Si vous possédez déjà une carte graphique AMD ou si vous envisagez de vous en procurer une, vous ne pourrez pas utiliser la technologie G-Sync de NVIDIA. Cette technologie Nvidia ne peut être utilisée que par les cartes graphiques de la même marque.

En fait, FreeSync est une solution logicielle open-source, basé sur la norme Adaptiv Sync. Les moniteurs compatibles FreeSync sont donc beaucoup moins coûteux que les moniteurs avec la puce de Nvidia.

Nvidia G-Sync Ultimate, c’est quoi ?

C’est la suite de la norme G-Sync, une montée en gamme. Ancienne connu sous le nom de G-Sync HDR.

D’un coté AMD a sorti un FreeSync 2. Cette dernière améliore grandement la norme FreeSync avec plusieurs fonctionnalités dont la gestion du HDR. Le manque de rigueur de la norme FreeSync 1 est en partie corrigé avec cette nouvelle version. Un des défauts de FreeSync est qu’il faut faire attention lors du choix du moniteur à la plage de fréquence du FreeSync.

Nvidia G-Sync HDR, c'est quoi

De l’autre coté, Nvidia a aussi sorti une nouvelle version de G-Sync. Et elle y ajoute bien sûr la gestion du HDR.

Nvidia G-Sync, ça vaut le coup ?

La réponse à la question, c’est que cela dépend de l’utilisateur. De toute évidence, vous devez disposer d’un budget conséquent pour pouvoir bénéficier pleinement de la G-Sync. Et vous devez également avoir un GPU NVIDIA.

Cependant, avec la norme « G-Sync Compatible », vous pouvez réduire le budget et acheter un moniteur Freesync. Mais nous avons encore peu de recul sur cette utilisation.

Si vous construisez un nouvel ordinateur, obtenir un processeur graphique NVIDIA ne sera pas un problème. Toutefois, si vous possédez déjà un ordinateur doté d’une carte graphique AMD, vous devrez soit basculer sur un processeur graphique NVIDIA (ce qui augmentera encore plus vos coûts) ou choisir un moniteur Freesync.

Les moniteurs G-Sync conviennent donc parfaitement aux personnes qui possèdent déjà des systèmes haut de gamme dotés de cartes graphiques NVIDIA. Ou autrement à ceux qui disposent d’un budget suffisant pour construire un nouvel ordinateur de jeu haut de gamme (avec un processeur graphique NVIDIA).

Malheureusement, beaucoup de joueurs ne pourront pas utiliser G-Sync en raison des coûts élevés qui sont associés. Toutefois, si vous avez le budget nécessaire pour accueillir un moniteur avec la puce de Nvidia et le matériel nécessaire à son fonctionnement, cela en vaut vraiment la peine.

Nvidia G-Sync, écrans compatibles et prix

En fait, vous ne trouverez pas d’écran G-Sync bon marché, c’est malheureusement le prix à payer pour cette technologie. Mais comme nous l’avons indiqué précédemment, pour réduire le prix, vous pouvez choisir un écran FreeSync indiqué comme compatible.

Cependant, si vous avez déjà un GPU Nvidia ou si vous êtes fans de Nvidia, cette technologie vous apportera beaucoup en qualité visuelle et fluidité.

Alors pour vous faire une idée, voici plusieurs écrans avec G-Sync en partant du prix le plus bas jusqu’au haut de gamme.

A lire aussi :

Laisser un commentaire